L'Agriculteur de l'Aisne 13 octobre 2017 à 08h00 | Par Actuagri

38 Mt de blé : la deuxième plus grosse récolte du siècle

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La note de conjoncture du ministère de l’Agriculture Agreste, parue le 10 octobre met à jour les estimations de production des diverses grandes cultures au 1er octobre. D’une manière générale ces nouveaux chiffres confirment ou augmentent les déjà très bonnes estimations de septembre, à travers une révision positive des rendements. Ainsi, la production de blé tendre est révisée en hausse de quelque 150 000 t, à 37,94 Mt, soit 6,4 % de plus que la moyenne quinquennale, grâce au fort rendement moyen de 73,6 qx/ha ; si le chiffre se confirme ou augmente, ce qui est plausible, il s’agira de la 2ème plus grosse récolte du siècle après le record de 2014/2015 : 40,4 Mt. Le très satisfaisant rendement du blé dur, cette campagne, est porté à 56,7 qx/ha, pour une récolte de 2,16 Mt, 18 % au-dessus de la moyenne quinquennale. Les estimations sont pratiquement reconduites pour l’orge dont la récolte (hiver et printemps) est jugée à 12,23 Mt.

La récolte de maïs grains (hors semence) passe de 12,75 Mt prévues en septembre à 13,05 Mt, alors que celle de maïs fourrage est revue en hausse de 200 000 t, à 17,49 Mt. La note du ministère confirme l’excellent rendement du colza, le passant de 37,5 à 37,7 qx/h pour une production portée à 5,1 Mt, très proche du record de 2009 (55,6 Mt) ; c’est 8,4 % de mieux que la dernière moyenne quinquennale. La production de tournesol, bien qu’en hausse de près de 10 % sur l’an dernier, reste encore en retrait de 8,8 % sur la moyenne 2012/2016.

Le soja ne représente que 142 000 ha, très localisés, mais sa production atteint, selon Agreste, 404 000 t, en hausse de 80 % en 5 ans. La production de pois protéagineux a été relevée de 20 000 t par rapport à septembre, pour atteindre 766 000 t, en hausse de l’ordre de 38 % sur 2016 et sur la moyenne quinquennale. Malgré un redressement de 3 % sur l’an dernier, la récolte de féveroles reste de 18 % inférieure à la moyenne quinquennale.

La récolte de betteraves sucrières progresserait de 21 % sur 2016 et sur la moyenne 2012/2016. L’estimation de récolte de pommes de terre de conservation est portée à 6,22 Mt, en hausse de 19,5 % sur la dernière campagne et de 18 % sur la moyenne quinquennale, conséquence des surfaces élevées ; on note aussi une sensible hausse de la destination féculière : +18,8 % sur 2016 et +11,5 % sur la moyenne des cinq dernières années, avec 1,12 Mt.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui