L'Agriculteur de l'Aisne 16 juin 2011 à 17h03 | Par Groupement sylvicole axonien

64ème vente groupée de bois du 19 mai

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cette vente fut ouverte par la Présidente avec une pensée pour Monsieur de Caffarelli qui vient de nous quitter et qui fut durant de nombreuses années un administrateur fidèle du Syndicat et du Groupement Sylvicole de l'Aisne. Agriculteur et éleveur, grand défenseur de la cause agricole, il était aussi un forestier-sylviculteur averti. Il est resté disponible pour tout conseil, appui ou aide plusieurs années encore après avoir renoncé à ses mandats au sein des organisations professionnelles. «Nous lui en sommes sincèrement très reconnaissants. Monsieur de Caffarelli fut un homme rare et précieux. L'Aisne, la région, la France et même l'Europe lui doivent énormément. Merci à lui. A son épouse toujours présente à ses côtés nous adressons nos pensées affectées».

Contexte
Après la brutale chute des besoins en 2008 et 2009, l’année 2010 s’est caractérisée par une nette reprise d’activité en particulier pour les bois destinés à la construction, à l’emballage ou ceux destinés à la palette, le bois d’industrie ou à vocation énergétique. Ces besoins en matières premières se sont accompagnés d’un réajustement des prix à l’achat confirmés  au premier trimestre 2011.

Préparation de la vente
Les impératifs sylvicoles chez les adhérents et l’accompagnement des besoins du marché ont été le fil conducteur de la préparation de cette vente.
La participation des adhérents à la chaine de certification des produits forestiers est confirmée par cette vente avec 88% du volume certifié PEFC.

Profil de la vente
Offre
Elle portait sur 48 articles mis en vente pour le compte de 53 propriétaires forestiers pour un total de 28 000 m3 dont :
- Peupliers : 17 300 m3 dont   
Beaupré et interaméricains    7 200 m3
Robusta     : 4 200 m3
Trichocarpa : 2 900 m3
Ghoy : 2 000 m3
Autres cultivars : 1 000 m3
- Bois durs : 5 670 m3 dont   
chêne : 2 900 m3
frêne : 1 070 m3
châtaignier : 720 m3
Autres feuillus : 980 m3
- Résineux : 5 000 m3   
Demande
Assistance : 150 personnes environ
28 acquéreurs potentiels avaient déposé une promesse de caution bancaire pour un montant total de 4 095 000 euros (augmentation de 34 % par rapport à la vente de mai 2010).

Soumissions
Nombre moyen de soumissions par article : 3,5
Nombre maximum par article : 10
Deux lots de peupliers n’ont pas reçu de soumission.
Résultats
Vendus à l’issue de la vente :
84 % du nombre d’articles et
85 % du volume.

Tendances du marché
Peuplier
Il représentait 62 % du volume mis en vente pour 28 articles.
Le nombre de soumissions avoisinent 3 offres (1 à 6) en moyenne. Les prix de vente se situent sensiblement au niveau des prix obtenus à l’automne dernier.
Les cultivars Interaméricains se sont transigés dans une fourchette de 33 à 45 euros/m3.
Les autres cultivars se sont quant à eux négociés entre 29 et
33 euros/m3. Les lots de Ghoÿ ont été pénalisés.
La qualité des élagages et les faibles contraintes d’exploitation sont recherchées et ces lots primés.
Bois durs
Leur attrait est confirmé et l’ensemble des articles présentés ont été soumissionnés à raison de 5 offres par lots en moyenne.
Chêne : 6 offres en moyenne par lot (4 à 10).
Les prix se sont échelonnés entre 74 et 102 euros/m3 pour des bois de volume unitaire compris entre 1,3 m3 à 2,7 m3.
Marché toujours actif y compris pour les bois de qualité industrielle.
Châtaignier : En cette fin de saison, les offres sont moins nombreuses que lors des précédentes ventes.
Les prix se sont échelonnés entre 100 et 255 euros/m3 selon la qualité pour un volume unitaire compris entre 0,8 et 1,5m3/tige.
Deux lots de châtaigniers étaient vendus abattus, façonnés, débardés bord de route (A.F.D.)
Les bois de qualité demeurent nettement primés.
Autres essences feuillus 
Les lots à prédominance de frêne sont bien soumissionnés à des prix stables.
Le mélange des essences au sein des autres articles ne permet pas une analyse pertinente des tendances.
Résineux
Le regroupement de différents lots composant un volume représentatif est une particularité de cette vente.
Il visait à répondre à la vive demande actuelle de ce marché.
La hausse des prix est sensible sur l’ensemble des produits : Epicéa (38 et 48 euros/m3 pour respectivement des volumes unitaires de 0,480 à 0,820 m3), Douglas (42 à 45 euros/m3 pour des volumes compris entre 1 et 1,5 m3), Abies Grandis (40 euros/m3 pour des bois de volume unitaire avoisinant 2,3 m3).

Conclusion
La séance de vente a été principalement marquée par l’intérêt porté aux résineux et aux feuillus de qualité.
L’ensemble des soumissions cumulées atteint 4 523 000 euros soit 50 % de plus qu’au printemps 2010 confirmant la demande de l’aval à des prix généralement stables ou légèrement haussiers.
Les perspectives sont favorables aux feuillus, peupliers de qualité et aux résineux toutes qualités confondues.
La préparation raisonnée des coupes en amont et la certification des produits forestiers au profit de la forêt contribuent au dynamisme d’une filière compétitive. Elles sont des éléments déterminant visant à répondre dans de bonnes conditions aux besoins du marché tout en assurant la mise en oeuvre des opérations sylvicoles indispensables au développement et la pérennité des forêts.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui