L'Agriculteur de l'Aisne 03 juin 2014 à 10h46 | Par Actuagri

Ail - La filière menacée de disparition

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après deux années très difficiles, deux mauvaises nouvelles pourraient «sonner le coup de grâce» pour la filière allicole française, estime l’Association nationale interprofessionnelle de l’ail (Aniail). D’abord à cause de la décision récente de l’Union européenne d’augmenter les contingents d’importation qui s’élèvent désormais à 12 500 tonnes. Et surtout à cause de l’augmentation importante de la production et des exportations espagnoles sur le marché français à des prix bradés. «Si rien n’est fait et que nos craintes sont avérées, nous ne mourrons pas en silence. Nous n’aurions pas d’autres choix que de nous orienter vers des manifestations lourdes et musclées à la frontière franco-espagnole et chez les metteurs en marché ne jouant pas la carte française au maximum», menace Aniail. Elle demande une taxation douanière plus importante de l’ail chinois ainsi qu’une taxation de la production espagnole pour le dumping qu’elle pratique. Surtout, l’interprofession demande une mise en avant de l’ail français dans les circuits de distribution pendant la période de commercialisation d’août à décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui