L'Agriculteur de l'Aisne 07 juillet 2014 à 08h00 | Par Actuagri

Allemagne : les saisonniers et le salaire minimum

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les saisonniers agricoles percevront le salaire minimum, mais le gîte et le couvert pourront en être déduits. D’autres échos évoquent une exonération des cotisations sociales pendant les 70 premiers jours. Cette exception ainsi que d’autres pour les livreurs de journaux et les taxis ont été introduites, in extremis, dans le projet de loi par le parti conservateur. D’une façon générale, la mise en place d’un salaire minimum en Allemagne prévoit de nombreuses exceptions. Ainsi, les apprentis en formation, les stagiaires, les chômeurs de longue durée pendant six mois, les salariés âgés de moins de 18 ans, sont exclus de ce nouveau dispositif. La loi qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015 prévoit un salaire minimum de 8,50 €/heure (9,53 € en France). Les secteurs ayant déjà négocié un salaire minimum sectoriel inférieur à ce Smic bénéficient d’un délai supplémentaire de deux ans pour appliquer la nouvelle loi, c’est-à-dire jusqu’au 1er janvier 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS