L'Agriculteur de l'Aisne 17 février 2011 à 13h37 | Par Angélique Reymann - Sophie Thorel

Assemblées générales intercantonales de l'USAA de Neuilly-St-Front, Charly-sur-Marne, Château-Thierry et Condé-en-Brie. - Les territoires au coeur des débats

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’activité cantonale battait son plein ce 26 janvier. En effet, ce jour fut l’occasion pour les adhérents des cantons de Neuilly St Front, Charly sur Marne, Château Thierry et Condé en Brie de se réunir en assemblée générale.

A Neuilly St Front
Cette année, les responsables ont souhaité organiser leur assemblée générale au niveau du canton afin de redynamiser leur syndicat. Cette démarche a porté ses fruits si on considère la bonne participation.
Olivier Bizouard, agriculteur à Macogny et nouveau responsable cantonal, a présidé cette assemblée. Il a marqué sa volonté d’être au plus près des attentes des adhérents. Après les formalités statutaires, les représentants des différentes sections et commissions se sont exprimés : pour les anciens exploitants, Hugues Philipon pour la filière sucre, Alexandre Cresp pour la filière fécule, Alexandre Quenardel pour l’élevage et la filière endive. Après le bilan de l’année écoulée, les problèmes spécifiques aux filières ont été présentés, notamment en fécule avec la contractualisation et en endives, sur les problèmes que rencontre la filière avec la commission européenne. Guy Leblond secrétaire général de l’USAA en a pris bonne note.
La thématique abordée avec les adhérents du canton portait sur les exploitants agricoles face à la législation du travail : pourquoi sommes-nous tous concernés ?
En effet, bien que n’étant pas directement employeur de main-d’oeuvre, tous les agriculteurs, qui pratiquent le travail en entraide notamment, sont concernés. Il est donc important pour eux de connaître la réglementation et savoir ce à quoi ils peuvent s’exposer en cas d’accident. Ce sujet a été traité par Sandrine Fenaux, chef du service juridique de l’USAA.
Pour les cantons de Charly sur Marne, Château-Thierry
et Condé en Brie, réunis en assemblée intercantonale à Fossoy
Xavier Benoist, président du canton de Château Thierry a accueilli les participants, invités et intervenants pour cette assemblée.
Après les formabilités statutaires, la parole a été donnée aux représentants des sections et commissions pour le rapport d’activités : Pierre Macquart pour les anciens exploitants, Jean Armand Delaitre pour les Jeunes agriculteurs, Michèle Jarry pour la filière lait, Gérard Bérat pour la filière viande bovine, Xavier Benoist pour le secteur des grandes cultures et Jean Pierre Léguillette pour la partie viticole.
A la suite, le débat a porté sur les relations entre agriculteurs et nouveaux habitants des communes rurales ou comment vivre en harmonie ? C’est Robert Boitelle, vice président de la Chambre d’agriculture de l’Aisne et responsable du pôle aménagement rural qui est intervenu. De l’exode rural des années 50 au phénomène néo-rural d’aujourd’hui, la société a fortement évolué et les attentes des uns et des autres ne sont plus les mêmes. Sujet vaste et enrichi par les représentants de communes et de communautés de communes présents à cette assemblée.

Pour l’ensemble des assemblées générales
Présent à cette journée, Philippe Meurs, président de l’arrondissement de Château-Thierry, a noté sa volonté de maintenir une dynamique sur l’arrondissement, et pour ce dernier cela passe par la volonté de vouloir fédérer l’arrondissement autour d’un projet. Pour cela une étude visant à connaître les atouts et contraintes du territoire devrait être réalisée prochainement.
Guy Leblond, secrétaire général de l’USAA, a passé également la journée dans le sud de l’Aisne. Elu à ce poste en mars 2010, il a pour mission, entre autres, l’animation des cantons. Pour lui  «il est impératif que les adhérents soient acteurs de la vie syndicale» et il mettra tous les moyens nécessaires pour aider les responsables cantonaux dans leurs actions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui