L'Agriculteur de l'Aisne 18 juin 2018 à 09h00 | Par Actuagri

Baisse importante des prévisions de récolte de colza

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'Aisne - GT

 

Dans la note «agreste» sur l’état des grandes cultures, publiée début juin, le ministère de l’Agriculture n’apporte pas de modifications significatives aux estimations de semis et de plantations affichées début mai. Avec 9,259 M ha, dont 4,96 M ha de blé tendre, 361 000 ha de blé dur ; 1,86 M ha d’orge et 1,37 M ha de maïs grains (hors semences) la sole céréalière ressort à 9,6 M d’hectares. En revanche, le ministère publie ses premières prévisions de rendements, donc de production, d’orge d’hiver et de colza d’hiver. Malgré une baisse de quelque 40 000 ha des semis d’orge d’hiver par rapport à l’an dernier, à 1,36 M ha la récolte d’orge d’hiver augmenterait insensiblement (+0,2 %) grâce à un rendement passant de 64,8 à 66,9 qx/ha. La hausse des rendements varie nettement d’une région à l’autre : + 9 % en Bourgogne, la Bretagne affichant une évolution négative de - 0,8 %. Mais le point le plus important de cette note concerne la production de colza d’hiver qui porterait, cette année, sur 4,9 Mt contre 5,4 Mt en 2017 (- 9,1 % sur un an), la baisse atteignant 3,4 % par rapport à la moyenne 2013/2017. Les surfaces augmenteraient de 6,2 % sur un an, mais ce chiffre pourrait être révisé à la baisse, si le retournement de surfaces de colza au profit d'autres cultures était confirmé, ce qui est fort possible, compte tenu des précipitations de ces derniers jours. Le rendement 2018 est estimé à 32,7 q/ha contre 38,2 q/ha en 2017 (- 14,4 %) et 34,3 q/ha pour la dernière moyenne quinquennale. Cette baisse des rendements et des productions est généralisée à l'ensemble des régions. Les pertes sont les plus fortes en Picardie (- 23,6 %), en Bourgogne (- 14,6 %), en Champagne-Ardenne (- 13,6 %) et dans la région Centre (- 12,5 %). Par ailleurs, au niveau européen (U.E à 28), le COCERAL, organisation représentative du commerce des grains européen, envisage une récolte de colza de 20,9 Mt, soit 1 Mt de moins que l’an dernier. Pour les autres cultures, des ajustements mineurs ne remettent pas en cause, pour le moment, le maintien au même niveau élevé des surfaces de pommes de terre ou les superficies record de pommes de terre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui