L'Agriculteur de l'Aisne 22 juin 2011 à 17h42 | Par G. Trichet

Bruno de La Roche Saint André, réélu à la présidence de la Fédération nationale de la propriété privée rurale

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le conseil d’administration de la Fédération nationale de la propriété privée rurale (FNPPR) a réélu, mardi 21 juin, Bruno de La Roche Saint André pour un deuxième mandat de trois ans à la présidence de la FNPPR, fonction qu’il occupe depuis le 14 octobre 2008.

Dans un contexte économique où le foncier rural est chaque jour plus convoité, Bruno de La Roche Saint André entend poursuivre les actions et les réflexions de la FNPPR et des syndicats départementaux dans trois directions : la reconnaissance du rôle économique et écologique du propriétaire rural dans l’aménagement des territoires et comme partenaire incontournable des activités rurales, la liberté d’entreprendre et la défense du droit de propriété avec lequel le statut du fermage, les prérogatives de la Safer et le contrôle des structures sont en complète contradiction, le développement de partenariats durables avec les exploitants, en lieu et place d’une réglementation excessive, notamment pour relever efficacement les enjeux agricoles à venir.

Le conseil d’administration de la FNPPR a également élu un nouveau bureau sur lequel Bruno de La Roche Saint André pourra s’appuyer :

  • Hervé d’Andigné, administrateur du syndicat de la Sarthe, représentant du groupe des Jeunes Propriétaires
  • Bernard Béchetoille, président du syndicat du Loiret
  • Alberte Coulon, présidente du syndicat de l’Aveyron
  • Jérôme des Diguères, président du syndicat de Seine-et-Marne
  • Yann Dubois de La Sablonière, président du syndicat de l’Indre
  • Jean-Benoît Guillon, personnalité qualifiée, vice-président en charge des finances
  • Véronique Kemlin, présidente du syndicat de la Loire
  • François Méhaud, président du syndicat de la Charente
  • Luc Rébillard, président du syndicat de la Mayenne
  • Bernard du Réau, président du syndicat d’Ille-et-Vilaine
  • Jean-Paul Vacher, président du syndicat de la Corrèze

Bruno de La Roche Saint André
Agé de 57 ans, Bruno de La Roche Saint André réside aux Sables d’Olonne, en Vendée, département où ses parents étaient agriculteurs. Il est, depuis 2006, président du Syndicat départemental de la propriété privée rurale de Vendée et président régional pour les Pays de la Loire. La même année, il entre au conseil d’administration de la FNPPR dont il devient l’un des vice-présidents.
Diplômé de l’IPAG, Bruno de La Roche Saint André, après avoir travaillé à la gestion du personnel chez Koné Westinghouse, a réalisé toute sa carrière professionnelle dans le secteur des assurances (Mutuelle du Mans puis Axa Assurances). En 2004, il fait le choix de revenir en Vendée pour s’occuper, entre autres, des affaires familiales. Il crée par la même occasion une structure de conseil en gestion de biens ruraux. C’est à cette époque qu’il rejoint le syndicat de Vendée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui