L'Agriculteur de l'Aisne 22 mai 2014 à 17h07 | Par Actuagri

Campagne 2013/2014 - Stabilité des surfaces céréalières

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec 9,4 millions d’hectares, les surfaces céréalières seraient en 2014 proches de la moyenne des cinq dernières années, au 1er mai selon Agreste Conjoncture. La superficie de blé est confirmée à un peu plus de 5 Mha, soit 0,8 % de plus que l’an dernier et 2,8 % de mieux que la dernière moyenne quinquennale. Les semis d’orge sont maintenus à 1,68 Mha, dont 480 000 ha d’orge de printemps et l’aire de maïs grain est estimée à 1,67 Mha, hors semences, en retrait de 5,5 % sur 2013, mais près de 2 % de mieux que la moyenne quinquennale. Le maïs fourrage couvrirait 1,48 Mha, soit 4% de plus que la moyenne de cinq ans. L’estimation de la sole de colza est confirmée en hausse de 6,5 % sur 2013, à 1,53 M ha, et celle des pois protéagineux à 123 000 ha en progression de 2 ,4 % sur l’an dernier mais toujours en retard de 22 % sur la moyenne quinquennale. La baisse des surfaces de féveroles est confirmée : - 3,3 %, à 66 000 ha. Les pommes de terre de conservation sont aussi maintenues à 119 000 ha, en hausse de 3,3 % et la superficie de pommes de terre de féculerie serait quasi stable, avec 21 000 Ha. Quant aux betteraves, la sole serait stable par rapport à 2013 à 400 000 ha. Agreste note qu’après un hiver exceptionnellement doux et humide, le temps sec et ensoleillé de mars et avril a favorisé le développement rapide des cultures d’hiver. Ce qu’entérine le « crop rating » de Céré’Obs en annonçant, le 5 mai, un taux d’épiaison du blé tendre, de 18 %, contre 1 % l’an dernier. Pour l’orge d’hiver le taux d’épiaison atteint 96 % contre 1% il y a un an et pour le maïs (dont les semis, selon l’AGPM, étaient réalisés à 90 %, au 10 mai), le taux de levée atteindrait 62 % contre 17 %, l’an dernier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui