L'Agriculteur de l'Aisne 31 juillet 2012 à 14h33 | Par Actuagri

Conseil international des céréales - Révision en forte baisse des estimations de récoltes céréalières mondiales

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le dernier rapport du Conseil International des céréales (CIC) confirme la dégradation de l’état des cultures et les prévisions de diminution des récoltes céréalières mondiales. La production de maïs est particulièrement impactée par cette situation, en particulier la production des Etats-Unis revue en baisse de 50 Mt par le CIC, par rapport à ses estimations de fin juin. Ainsi, la récolte mondiale de maïs qui s’annonçait comme un record absolu, s’est effondrée sous l’effet des conditions météorologiques désastreuses dans les grandes régions de maïsiculture américaines : la Corn Belt. Le CIC a ramené de 917 Mt sa prévision de récolte début juillet, à 864 Mt dans son rapport du 26 juillet. La prévision de consommation est, elle aussi, revue en forte baisse : 878 Mt contre 910 Mt, en raison des coûts élevés pour l’alimentation animale et d’une probable forte réduction de la production, imposée par les autorités ou provoquée par les prix d’éthanol aux Etats-Unis. Mais le plus grave réside dans la diminution du stock mondial qui tombe à son plus bas niveau depuis 6 ans avec 115 Mt annoncées. La tension des prix du maïs qui en résulte, retombe sur l’ensemble du marché céréalier mondial, bien que la production de blé ait été maintenue à 655 Mt (31 Mt de moins que le chiffre exceptionnel de l’an dernier) et le stock estimé à 183 Mt depuis 4 ans. Et comme les nouvelles sur l’état des cultures de en Russie sont de plus en plus inquiétantes, le gouvernement russe pourrait être amené à prendre des mesures de réduction des exportations. En cette fin du 1er mois de la nouvelle campagne, la spéculation contribue à l’exceptionnelle volatilité des marchés à terme, à laquelle tente de résister les marchés physiques. Ceux-ci n’échappent pas à la tendance haussière globale même si la situation des cultures et des récoltes en France n’a rien de comparable avec ce qui se passe outre-Atlantique ou à l’Est de l’Europe.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS