L'Agriculteur de l'Aisne 17 février 2011 à 13h44 | Par Gaëtane Trichet

Continuer à offrir les meilleurs conseils et services aux adhérents

Les adhérents la coopérative ELC 3 Aisne se sont réunis en assemblée générale le 25 janvier dernier pour dresser le bilan de l’année écoulée et des évolutions de leur coopérative, évolutions marquées par la poursuite de son rapprochement avec Nord Conseil Elevage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'aisne

Face à la baisse régulière du nombre d’éleveurs, ELC3 a décidé de se rapprocher du Contrôle laitier du Nord pour consolider la coopérative et continuer à répondre aux attentes de ses adhérents en leur apportant des conseils et des services adaptés et de qualité. «Notre ambition partagée est de professionnaliser notre action conseil à partir des performances contrôlées ou établies dans les élevages» a souligné Alain Jumelle, président d’ELC3 Picardie. «Le conseil devient le coeur de métier de notre activité avec pour objectif la performance dans les élevages, la rentabilité des ateliers en intégrant les notions de travail et environnementales». Ce n’est pas tout. Selon le président, la qualité et le sérieux des prestations rendues doivent être incontestables. Pour cela, «la proximité et la neutralité sont des moyens incontournables de notre projet. Nous assumons notre rôle de développement qui passe au-delà des relations individuelles dans les élevages, par le partage à la faveur d’actions collectives. Cela dans une logique assumée de mutualisme des compétences, des connaissances, mais aussi des moyens» a-t-il renchéri, expliquant le souhait d’ELC3 de concrétiser des partenariats avec d’autres acteurs des filières d’élevage de la région. «Ceci dans l’intérêt des éleveurs».
Un métier qui change, un monde en évolution, l’informatisation, la robotisation, l’agrandissement des troupeaux, la fin des quotas, un meilleur confort de vie des éleveurs… sont autant d’éléments pris en compte par ELC3. «Avec ce rapprochement, nous pourrons vous apporter une gamme de services de plus en plus large, avec des compétences pointues et diversifiées» a souligné Isabelle Holvoët, directrice d’ELC3 qui depuis le 1er janvier a été nommée directrice de Nord Conseil Elevage en remplacement de Daniel Destombes qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Une organisation en 6 bassins
La fusion entre les deux structures devrait se concrétiser fin 2011-début 2012. En attendant, le travail en commun est d’ores et déjà engagé et le président s’est félicité des avancées de dossiers importants comme l’élaboration d’une nouvelle offre de services ou encore la réorganisation des équipes de conseillers et des agents de pesée sur le territoire.
«Nous avons décidé de générer une dynamique de redéploiement vers le terrain en mettant en place des implantations en 6 bassins de production. Ce qui constitue un effort de gestion en termes de charges à venir et nous distingue des modèles fondés sur la recherche du maximum d’économies» a continué Alain Jumelle. Ces bassins de vie par région, avec un responsable et une antenne par bassin, ont pour but d’améliorer la proximité avec les adhérents. «Nous garderons et améliorerons le contact avec vous. Cette proximité est une des forces d’ELC3 et nous la voulons dynamique et adaptée aussi bien en individuel qu’en collectif».

- © l'agriculteur de l'aisne

Elargir le champ de compétences
ELC3 réalise dans les trois départements picards les opérations de contrôle des performances laitières  agréées et supervisées dans le cadre d’un système de management de la qualité national. Les données collectées sont les poids de lait individuels des animaux, les mammites cliniques et les résultats des analyses individuelles des échantillons prélevés. Outre leur nécessité dans l’évaluation génétique des reproducteurs laitiers, ces données sont indispensables au pilotage technique des élevages. ELC3 c’est aussi et de plus en plus des conseils. En effet, à partir de la valorisation des données issues du contrôle des performances lait et viande des animaux, la coopérative propose aux éleveurs adhérents des conseils et des services adaptés à leurs besoins. Visant l’amélioration des performances économiques des élevages, les domaines d’intervention sont centrés sur la production : alimentation, gestion des surfaces fourragères, qualité du lait, fécondité, amélioration génétique… Désormais, ils s’élargissent aux autres centres d’intérêt des éleveurs comme les bâtiments et les équipements, la fertilisation, les démarches qualité, les approches technico-économiques, les études de projets, la fin des quotas… Enfin, avec Bovins Croissance, ELC3 suit les élevages allaitants dans l’Aisne et dans le sud du département du Nord. Les opérations de contrôle des performances des bovins viande sont exécutés selon des protocoles techniques, agréés et supervisés par les instances nationales. Les données collectées correspondent aux poids à âges types, et aux résultats des pointages au sevrage. Ces éléments sont indispensables à l’évaluation génétique des reproducteurs viande et au suivi technique des élevages. «Nous travaillons également en collaboration avec la Chambre d’Agriculture de l’Aisne et le Syndicat département des producteurs de lait de l’USAA, qui apportent leur soutien tant à la coopérative qu’aux éleveurs».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui