L'Agriculteur de l'Aisne 24 mars 2011 à 15h13 | Par Agrafil

Contractualisation : Coop de France propose des pistes de réflexion à Bruno Le Maire le 24 mars

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La contractualisation interfilière est au cœur d'une réunion qui doit se tenir le 24 mars avec Bruno Le Maire et les membres des filières animale et végétale. «Coop de France remettra à cette occasion […] une note comportant un certain nombre de propositions pour gérer la volatilité par une combinaison d'outils d'amont en aval», annonce un communiqué de presse de Coop de France du jour même. Créer un contrat type entre collecteur et fabricant d'aliment ainsi qu'entre fabricant d'aliment et éleveur, améliorer la transparence sur les marchés à terme, faciliter l'accès à ces marchés pour tous, optimiser le recours aux instruments de couverture pour les fabricants d'aliments, établir un marché à livraison différée en porc, renforcer la concurrence entre enseignes de la distribution et augmenter la fréquence des négociations tarifaires sont les mesures avancées par Coop de France. En lait, l'organisation propose également «de prévoir dans les contrats entre éleveurs et transformateurs un dispositif de différenciation du couple «volume/prix» en fonction des débouchés du lait».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1825 | juin 2018

Dernier numéro
N° 1825 | juin 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui