L'Agriculteur de l'Aisne 11 mai 2012 à 11h30 | Par Gaetane Trichet

Coopération - Préparer LAITNAA pour pallier l’après-quotas

Augmentation du nombre d’adhérents, prix du lait en hausse,… LAITNAA vient de terminer une bonne campagne et s’arme pour affronter l’avenir aux côtés des producteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'aisne
«Nous pouvons qualifier l’année 2011 comme une bonne année laitière. Les producteurs ont perçu un revenu plus décent et ils ont surtout retrouvé le moral» s’est félicité Jacques Quaeybeur, président de la coopérative laitière qui a tenu son assemblée générale en avril dernier à La Capelle. «C’est important pour eux, c’est important pour la filière dans son ensemble qui a besoin de tous les maillons pour affronter l’avenir».
2011 aura été une année intense pour la coopérative tant sur l’organisation que sur le développement. Equipe encore plus professionnelle, nouveau directeur, adaptation des statuts, et aussi l’arrivée de nouveaux producteurs. La coopérative se renforce donc avec pratiquement 400 producteurs pour un quota d’environ 165 millions de litres de lait.
Le président Quaeybeur est ensuite revenu sur le changement de société pour le service froid avec l’arrivée d’Energie lait, puis il a évoqué le projet de construction d’un pôle agricole à La Capelle avec des partenaires que sont l’USAA, la Chambre d’agriculture, Avenir Conseil Elevage (ex ELC3) et AS Aisne Comptagri. «En tant que responsables, à un moment d’évolution forte de notre région, on se doit de souligner l’exemplarité de ce projet. Il doit être pris comme la matérialisation d’un vrai engagement des partenaires pour l’élevage et la Thiérache» a annoncé le président, soulignant que ce pôle offrirait de bonnes conditions de travail pour son équipe.
De gauche à droite : Jacques Quaeybeur et Michel Bride
De gauche à droite : Jacques Quaeybeur et Michel Bride - © l'agriculteur de l'aisne
Défis et projets avant 2015
Les responsables de la coopérative s’attèlent à répondre à 4 objectifs : les aspects qualité, la préparation de l’après-quotas, trouver de nouveaux partenariats industriels et renforcer les alliances au sein du bassin laitier.
La qualité permet en effet d’accéder aux marchés donc de revenus et elle reflète la qualité de LAITNAA. C’est pourquoi le président a rappelé aux adhérents que tout doit être fait au sein des élevages, pour l’amélioration de la qualité du lait. «Notre prime qualité constitue une incitation, de plus, nos agents relations producteurs, en relation avec nos partenaires, peuvent accompagner les éleveurs dans cette démarche» a expliqué Jacques Quaeybeur, parlant ensuite de l’échéance 2015. «Il nous reste 3 campagnes à réaliser d’ici la fin des quotas. Nous n’avons pas opté jusqu’aujourd’hui pour un double prix à l’image d’autres collecteurs. Il est impératif de mettre au point les nouvelles règles du jeu en matière de volumes dans un avenir très proche. Pour notre structure de collecte, un principe simple peut être retenu : répartir équitablement les volumes permis par les débouchés de la coopérative entre les associés coopérateurs en permettant de respecter les contrats dans la durée». Mais il reste encore des questions auxquelles il faudra trouver des réponses. C’est pourquoi Jacques Quaeybeur et ses vice-présidents débattront de tous ces sujets afin d’apporter à leurs adhérents la meilleure organisation possible permettant d’assurer d’une manière équitable l’avenir de la coopérative.
«Face aux différents enjeux à venir, la filière de notre bassin régional doit garder la place qui lui revient dans la France laitière de demain. La coopération, par sa part collecte prépondérante, se devra d’assurer pleinement son rôle. Dans ce concert, LAITNAA prendra la place qui lui revient». La coopérative vient d’ailleurs de rejoindre France Nord donc la FNCL (Fédération nationale des coopératives laitières).
Pour affronter l’avenir, «nous avons besoin de vous, nos associés coopérateurs car si vous pouvez compter sur nous, vous avez tout votre rôle. LAITNAA a la chance de la jeunesse, après cette phase pionnière, gardons l’esprit d’associés coopérateurs impliqués. Soyons parmi les meilleurs : qualité du lait, propreté des exploitations… Gardons cette envie de produire, de mobiliser les jeunes générations. Soyons respectueux de l’intérêt général»…
Le président Quaeybeur a conclu son assemblée générale en remerciant tous ses collaborateurs, en particulier Michel Bride qui transmet les rênes de la direction à Fabien Petit a qui il souhaite la bienvenue.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui