L'Agriculteur de l'Aisne 07 octobre 2011 à 14h07 | Par Christian Guibier

Cultures dérobées : un rendez-vous à ne pas rater mardi 11 octobre à Fontaine-les-Vervins

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Suite à la baisse des rendements fourragers ce printemps, de nombreux agriculteurs ont  semé des cultures dérobées pour pallier ce déficit fourrager.
Ces mises en place permettent également de répondre à l’obligation de couvrir un maximum de sols nus en hiver.
Afin de répondre aux interrogations et de voir le développement des différentes espèces et associations, la Chambre d'Agriculture de l'Aisne et ELC3  invitent  les éleveurs à visiter la plate-forme d'essais, mardi 11 octobre à 14 h, sur l’exploitation du lycée agricole de Fontaine les Vervins (suivre le fléchage pour vous rendre à la parcelle).

Déroulement de la visite
A voir sur la plate- forme :
- 19 couverts différents soit à récolter, soit à pâturer :  des ray grass italien, de l'avoine diploïde et de printemps, du millet, du sorgho, des navets, des navettes, du colza fourrager, des choux fourragers, du moha et des mélanges avec des vesces, des trèfles d'alexandrie, incarnat, de perse, de micheli.
- Toutes les parcelles sont en double avec 0 unité d'azote et 30 unités d'azote, «vous verrez les effets».
Explications des clés pour réussir l’implantation :
- Préparation du sol, semis, phyto-toxicité, densité, apport d'engrais,....
Quels types de récolte : pâturage, ensilage, enrubannage ?
- Le mode de récolte le plus adapté à chaque espèce.
- Les règles à respecter par type d’exploitation.
Quelles utilisations dans l'alimentation des bovins lait, des bovins viande et des ovins ?
- Les valeurs alimentaires des différents couverts.
- Les quantités à distribuer par catégorie d’animaux.
Quel seuil de rentabilité pour transformer un couvert végétal en cultures dérobées ?
- Le coût suivant les espèces et le mode de valorisation.
- L’intérêt vis-à-vis de l’implantation d’une moutarde.
- L’opportunité par rapport à des achats d’aliments et fourrages à l’extérieur.
Pour toutes informations, contacter :
ELC3 au 03.23.23.43.56
La Chambre d’Agriculture de l’Aisne au  03.23.22.51.11

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1825 | juin 2018

Dernier numéro
N° 1825 | juin 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui