L'Agriculteur de l'Aisne 22 mars 2012 à 16h56 | Par Actuagri

Cultures - Gel de février : premier bilan, le 12 avril

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Afin d’évaluer les conséquences du gel subi par les cultures cet hiver et la situation climatique du printemps», Bruno Le Maire, le ministre de l’Agriculture réunira un comité de suivi le 12 avril selon un communiqué du 20 mars. Les services déconcentrés sont appelés à «réunir rapidement les représentants du monde agricole afin d’évaluer la situation et d’identifier les problèmes réglementaires». Reçu en urgence par le ministre de l’Agriculture le 21 mars, le président d’Orama, Philippe Pinta, n’a pas caché que la situation des cultures était plus grave que celle que l’on imaginait, il y a quelques semaines. Aussi a-t-il demandé au ministre de déclarer l’état de catastrophe climatique pour les céréales, les oléagineux et les protéagineux d’hiver, à la suite du gel du mois de février. Des températures inférieures à -20 °C ont affecté massivement le quart nord est de la France où les cultures n’étaient pas protégées par la neige. Avec la reprise de la végétation et le redoux des derniers jours, les dégâts apparaissent plus considérables que prévu : près de 700 000 ha de cultures d’hiver pourraient avoir été détruits complètement par le gel notamment de blé, de blé dur, d’orge d’hiver et de colza. Les bilans des prochains jours pourraient s’avérer plus catastrophiques. Le président d’Orama a demandé également à Bruno Le Maire que la date de paiement des aides Pac soit anticipée pour soulager la trésorerie des exploitations et que les mesures MAE soient suspendues. Ceux qui tentent un nouveau semis comme ceux qui courent le risque de conduire leur culture jusqu’au bout, verront nécessairement leur production amputée cette année et connaitront des difficultés de trésorerie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui