L'Agriculteur de l'Aisne 09 octobre 2017 à 08h00 | Par Actuagri

Déconstruire les idées reçues sur l’élevage et son impact environnemental

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Sommet de l’Élevage a été l’occasion pour Interbev et l’Institut de l’Elevage (idele) de rappeler les contributions positives de l’élevage et de déconstruire les idées reçues sur son impact environnemental. Sur son stand, Interbev questionnait notamment les visiteurs sur la consommation d’eau en élevage en rappelant qu’il fallait 50 litres d’eau « réelle » pour produire 1 kg de viande et non 15 000 litres comme peuvent le laisser entendre certains chiffres, qui, s’ils ne sont pas faux, tiennent compte de l’eau de pluie tombant sur les cultures et les prairies (donc non consommée directement par l’élevage), qui représente plus de 90 % de l’eau consommée en élevage. Une petite conférence sous forme de quiz était organisée par l’idele avec pour thème ; «les impacts et contributions de l’élevage de ruminants sur l’environnement». Dans une salle bien remplie, Armelle Gac (idele) interrogeait donc les participants sur la consommation d’eau, les émissions de gaz à effet de serre etc.… Cet échange lui a permis de rappeler que, selon l’étude Nitrate (IDELE/CNE), la teneur en nitrate dans l’eau des zones d’élevages avait diminué de 16 % entre 1997/1998 et 2010/2011. Elle a aussi évoqué, qu’en compensant 30 % de ses émissions par le stockage de carbone dans les sols, l’élevage ne contribuait qu’à 10 % des émissions totales de gaz à effet de serre françaises. Elle a souligné les impacts positifs de l’élevage sur la biodiversité et les autres services environnementaux rendus par l’élevage à la société, comme, la réduction des risques naturels (incendies, avalanches …), la contribution à l’aménagement et à la vitalité des territoires ruraux ou encore le maintien de la fertilité des sols.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1741 | octobre 2017

Dernier numéro
N° 1741 | octobre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui