L'Agriculteur de l'Aisne 05 juillet 2012 à 10h28 | Par Actuagri

Directive nitrates - La FNPL obtient un répit

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Les éleveurs concernés ont jusqu'au 31 août pour répondre à la demande de l'administration» indique la Fédération nationale des producteurs de lait dans un communiqué. En effet, les producteurs de lait bio en conversion ou en MAE (mesures agro-environnementales) ont reçu un courrier de l'administration les menaçant de devoir renoncer à leur projet, s'ils ne respectaient pas le règlement qui, en l'état, pénalise paradoxalement l'élevage à l'herbe. Les éleveurs disposaient de 10 jours pour répondre à cette lettre alors que les modes de production dans lesquels ils se sont engagés depuis plus d'un an nécessitent d'avoir une vision à long terme de leur exploitation. Au-delà du report de la date, la situation des éleveurs sera évaluée annuellement et ils pourront réévaluer leur situation en 2013. S'ils sont dans l'obligation de se désengager, ils ne seront pas pénalisés financièrement, indique la FNPL. Le problème qui est posé néanmoins porte sur le plafond de 170 kg d'azote par hectare. La nouvelle réglementation qui revalorise les normes de rejets des vaches laitières ne permettra pas à certains élevages à l'herbe de respecter ce plafond, note-t-elle.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1807 | février 2018

Dernier numéro
N° 1807 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui