L'Agriculteur de l'Aisne 06 janvier 2015 à 08h00 | Par Actuagri

Ecophyto : Orama s’inquiète des conséquences économiques d’un nouveau plan

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Premier ministre Manuel Valls ayant confié à la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal et au ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll la charge de mettre en place un nouveau plan de réduction des pesticides, Orama (organisation qui regroupe l’AGPB, la FOP et l’AGPM) s’inquiète des conséquences possibles sur la production. En tant qu’«activité de production», l’agriculture «nécessite l’emploi de facteurs de production dont font partie les produits phytosanitaires que les exploitants emploient seulement si nécessaire compte tenu de leur coût», précise l’organisation dans un communiqué du 23 décembre. Orama redoute ainsi "des contraintes anti-économiques pour les exploitations performantes». «Une nouvelle fois, le Gouvernement se prépare à adopter des mesures de répression aveugle (…) et qui équivalent pour les agriculteurs à des charges supplémentaires insupportables alors que le revenu dans le secteur a encore baissé de 39 % en un an», a déclaré Philippe Pinta, président d’Orama.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui