L'Agriculteur de l'Aisne 25 mai 2012 à 15h47 | Par Actuagri - RA

Elections - Sylvia Pinel, une alliée des agriculteurs au ministère du Commerce

À l’âge de 34 ans, Sylvia Pinel est devenue le 16 mai ministre déléguée de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, auprès du ministre du Redressement productif (Arnaud Montebourg). Cette fille d’agriculteurs, originaire du Tarn-et-Garonne, a plaidé à plusieurs reprises en faveur de la profession durant son mandat de député.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une fille d’éleveurs bovins pour représenter la grande distribution : la nomination de la député du Parti radical de gauche (PRG), Sylvia Pinel, à la tête du ministère délégué de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, a de quoi surprendre et réjouir les agriculteurs.
Car outre ses racines, c’est bien dans la défense des paysans que la benjamine de l’hémicycle s’est très souvent illustrée lors de ses interventions, pour dénoncer qui plus est, et à plusieurs reprises,  les agissements de la grande distribution. En juillet 2011, lors de la présentation du budget 2012 de l’agriculture à l’Assemblée nationale, la députée avait pointé du doigt ses «marges très confortables» réalisées «sur le dos» des agriculteurs. et d’interpeller le ministre de l’Agriculture d’alors, Bruno le Maire : «Ne pensez-vous pas qu’il faudrait aller plus loin (...) en instituant un contrôle des marges annuel par le Parlement dans le cadre du budget ? En limitant le pouvoir de marché des grands intermédiaires et des distributeurs face aux producteurs par une réforme des conditions des marchés français et du rôle des intermédiaires ? Et en mettant en place une taxation spécifique sur les surprofits de certaines entreprises qui abusent de leur position aux dépens des producteurs et des consommateurs ?».

Une nomination politique
La revalorisation des retraites agricoles, les aides «insuffisantes» versées aux producteurs de fruits, la régulation des marchés, une meilleure rémunération des agriculteurs en général, la situation des producteurs de volailles et canards à foie gras face aux exigences du bien-être animal, le pluralisme syndical au sein des interprofessions...
La jeune femme, titulaire par ailleurs d’un DeSS «contentieux et arbitrage» et d’un DeA «droit fondamental et européen», a fait de l’agriculture son cheval de bataille. Alors pourquoi lui avoir attribué le portefeuille du Commerce ? Sylvia Pinel, ancienne chef de cabinet du président du conseil général de Tarn-et-Garonne, qui n’est autre que Jean-Michel Baylet, l’aurait obtenu par compensation – alors que le président du PRG voyait s’échapper le ministère de l’Agriculture. Bref, une façon pour le Premier ministre et son président de contenter le parti radical de gauche. Et une aubaine pour les agriculteurs ? «Ça, on verra» a répondu Stéphane le Foll, interrogé sur la nomination de sa consoeur. Mais ce qui est certain, c’est que l’«on fera tout pour que les relations entre la grande distribution et les paysans s’améliorent». Lors de la passation des pouvoirs à Bercy, Sylvia Pinel a précisément mis l’accent sur les dossiers de la grande distribution et sa volonté de rencontrer les professionnels du secteur.
De son côté, Michel-Edouard Leclerc a contre toute attente réagi favorablement à sa nomination, mais en argumentant de façon aussi surprenante sur sa jeunesse. Elle «va apporter une bouffée d’air frais dans un secteur qui reste très masculin dans ses modes d’organisation comme dans ses processus de décision », a-t-il indiqué sur son blog.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui