L'Agriculteur de l'Aisne 08 juillet 2011 à 14h22 | Par FDC

Environnement - Les chasseurs lancent des semences favorables à la faune

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'aisne
Dans le cadre du 4ème plan de la directive Nitrates impliquant une couverture végétale de 100 % des sols en hiver dans les zones vulnérables d'ici à 2012 et en continuité des actions qu'elle mène depuis 15 ans, la Fédération des Chasseurs de Picardie a décidé de s'impliquer aux côtés de ses partenaires du monde agricole(*), pour l'implantation de couverts favorables à la faune sauvage. Un label régional a même été créé... une première en France !
Première démarche de ce genre en France, les fédérations de chasseurs des départements de l’Aisne, de la Somme et de l’Oise se sont associés aux chambres d’agriculture, syndicats et coopératives agricoles(*) pour proposer des semences d’interculture favorables à la faune. Elles seront commercialisées avec le logo «conseillé par les chasseurs de Picardie» apposé sur les paquets.
La directive européenne «nitrates» rend obligatoire pour les agriculteurs un couvert végétal sur 100 % des sols sensibles, en hiver, à partir de 2012 pour lutter contre l’érosion et préserver la qualité des ressources en eau. Les chasseurs estiment ont donc mis au point plusieurs types de mélanges de plantes comprenant notamment la vesce, l’avoine, le sarrasin, la phacélie, les trèfles et le radis favorisant notamment le petit gibier. «Ces mélanges coûtent plus cher, admet Jerôme Méry, directeur technique de la fédération des chasseurs de l’Oise, mais s’ils sont bien utilisés les agriculteurs constateront une augmentation de leur productivité».



(*) Les partenaires dans l’Aisne : Fédération des Chasseurs de l'Aisne, Chambre d'Agriculture de l'Aisne, COHESIS, Champagne Céréales, Cerena, AXion, Hubau.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui