L'Agriculteur de l'Aisne 09 septembre 2013 à 14h08 | Par Agrafil

Evenement - La filière équine française exige le nom des coupables et des sanctions

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

Quelques jours après la révélation d’un contournement frauduleux de chevaux de selle pour la filière abattage, la filière équine française, réunie à Paris le 5 septembre, attend le nom des coupables et des sanctions exemplaires. « Il est intolérable que tous les trois mois, on ait un nouveau scandale qui entache une filière plus que fragile », a déclaré Éric Vigoureux, président de la Fédération hippophagique et représentant de la filière équine d’Interbev (interprofession bétail et viandes).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui