L'Agriculteur de l'Aisne 22 juin 2012 à 11h57 | Par Gaetane Trichet

Fermes en scène - Coup de théâtre à Montloué dans l'Aisne !

Vendredi 29 juin à partir de 19 h.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le théâtre à la ferme, c’est mettre l’agriculture et la vie rurale à l’honneur avec des portes ouvertes dans une ferme. Un des meilleurs moyens de communiquer avec le grand public. C’est-ce qui motive Patrick Cosnet et sa troupe en proposant des pièces de théâtre à la ferme. Il a décidé, ce 29 juin, de faire une halte au GAEC Gosset à Montloué où sera jouée «La Casquette de travers». «Je suis ami avec le régisseur, Yannick Brousse, qui m’a téléphoné en me demandant s’il pouvait venir sur mon exploitation» explique Michel Gosset, qui a accepté l’idée tout de suite.
Véritable compagnie itinérante, la scène est mobile et autonome de 11 m sur 5 à partir d’une remorque agricole. Celle-ci, tirée par un tracteur, comprend tous les équipements nécessaires aux spectacles : projecteurs, sonorisation, coulisses, pendrillons… De son côté, l’agriculteur met à disposition sa ferme pour accueillir le spectacle. «Nous sommes en train de transformer notre bergerie en salle de théâtre.  La mairie de Montcornet nous prête 250 chaises et des tables. Je tiens aussi à souligner la collaboration de la communauté de commune de la Thiérache et le Pays de Thiérache».

Les JA de Rozoy impliqués
JA02 a, de son côté, organisé une opération intitulée Op’Aisne ferme, des portes ouvertes des exploitations du département. Les jeunes agriculteurs du canton de Rozoy se sont donc associés à Fermes en scène pour faire du 29 juin, une soirée inoubliable. «Nous nous occuperons de toute la logistique, de l’accueil. Et surtout, nous répondrons à toutes les questions que pourront nous poser les visiteurs sur l’agriculture» assure Mickaël Hubert, président de JA cantonal de Rozoy-sur-Serre. «Nous voulons montrer aux personnes qui viendront que l’agriculture et le monde rural ont beaucoup évolué. C’est aussi un moyen de leur faire connaître les produits du terroir et les marchés de proximité. A travers de cette opération culturelle, nous ferons connaître la vente directe de notre exploitation» poursuit Michel Gosset. «C’est surtout un grand message d’ouverture, avec un renforcement du lien social».
De gauche à droite : Michel et Timothée Gosset, Mickaël Hubert
De gauche à droite : Michel et Timothée Gosset, Mickaël Hubert - © L'agriculteur de l'Aisne - GT
Le théâtre ambulant ouvre les portes des exploitations
La ruralité a beaucoup changé, les commerces disparaissent, les petits bourgs font office de cités dortoirs. Les paysans ont subi une violente crise d’identité, conséquence de problèmes économiques et démographiques certes, mais surtout d’une remise en cause par la société de sa manière de travailler, de son droit à l’espace, en un mot, de ses libertés. Les agriculteurs sont montrés du doigt, on leur demande des comptes, on les accuse de ce dont on les glorifiait il y a trente ans, la disparité des exploitations et des modes de production brouillent les pistes, confusion entretenue d’ailleurs par la grande distribution. C’est en faisant ce constat que Patrick Cosnet a décidé de faire se rencontrer les agriculteurs, les ruraux, les citadins et les artistes lors de chaque tournée. Les pièces de théâtre de la Compagnie Patrick Cosnet abordent l’agriculture avec humour, sens, émotion. Un bon moment garanti.

Un programme alléchant
«L’accueil se fera à partir de 19 h. Les spectateurs pourront déguster des grillades de gigot d’agneaux de notre exploitation ou des merguez avec des frites, du cidre, jus de pommes et pommel du Clos de la Fontaine Hugo,  et des yaourts bio du GAEC de la Petite Prée» a expliqué Thimotée Gosset, le fils de Michel. «Marc Edouard assurera l’animation avec son orgue de Barbarie. Son but ? Faire chanter toutes les personnes présentes. C’est un moyen de relier les gens et ça met de l’ambiance». Puis viendra l’heure de la pièce de théâtre. Tout est prévu pour une agréable soirée. Gageons que la météo soit de la partie…

La Casquette de travers : une pièce de théâtre reflétant l’incompréhension vis-à-vis des agriculteurs
L’histoire : A Chauvigné-du-Désert, village perdu au milieu de nulle part, Bertrand l’ancien révolutionnaire bourru commence une nouvelle vie comme patron du Café des Sports qu’il s’apprête à inaugurer. Camila, son ex, qui n’a rien perdu de sa fougue, débarque, amère et vindicative. Au village, Michel, le propriétaire terrien (360 hectares et 80 vaches laitières) attend l’autorisation d’installer son poulailler industriel, tandis que son frère Léon se prépare une tranquille retraite avec une impatience mêlée d’inquiétude. Remplie d’humour, on retrouve au fil des actes, des «immigrés de la ville» venus chercher une dimension humaine à la campagne. Ils sont confrontés aux «vrais ruraux», ce qui met en avant l’incompréhension entre citadins et agriculteurs. Les rencontres faites de disputes et d’amitié, de conflits et d’amour rend les discours très réalistes. Une pièce à voir et à revoir…

Rendez-vous à 19 h à La Bergerie - GAEC Gosset, 17 rue de Noircourt à Montloué

Au programme :
- Démonstration de chiens de bergers
- Visite de la ferme
- Restauration rapide (vente de grillades d'agneaux, frites, cidre, pommel et jus de pomme de Thiérache)
- Animation musicale : "Enchanter le présent"
A 21 h - pièce de théâtre "La casquette de travers"
Spectacle : 12 €, 12-18 ans : 6 €, moins de 12 ans : gratuit.
Pas de réservation préalable.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui