L'Agriculteur de l'Aisne 29 octobre 2012 à 09h29 | Par Actuagri

Filière porcine - L’indispensable répercussion des coûts de production

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«La hausse des prix des matières premières utilisées dans l’alimentation animale pénalise fortement les éleveurs de porcs et leurs groupements coopératifs» estime Coop de France Pôle animal dans un communiqué. La situation est d’autant plus délicate que le marché du porc au cadran de Plérin est orienté à la baisse depuis le début d’octobre. «La rentabilité des élevages et la compétitivité de leurs outils de production sont fortement compromises» qui appelle une nouvelle fois la grande distribution à «accepter les augmentations de tarifs pour que les entreprises d’aval retrouvent un équilibre économique et que la hausse des coûts de production au niveau des élevages soit répercutée».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1807 | février 2018

Dernier numéro
N° 1807 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui