L'Agriculteur de l'Aisne 01 août 2013 à 09h20 | Par Actuagri

FNSEA - Jean-Michel Lemétayer est décédé

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Michel Lemétayer
Jean-Michel Lemétayer - © l'agriculteur de l'Aisne
L'ancien président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), Jean-Michel Lemétayer, est décédé brutalement mercredi 31 juillet vers 19 heures en Ille-et-Vilaine, victime d'un accident cardiaque. Jean-Michel Lemétayer, âgé de 62 ans, se rendait à La Mézière à quelques kilomètres de Rennes en vélo avec son fils quand il a été victime d'un accident cardiaque. Malgré l'intervention des secours, il n'a pu être ramené à la vie. Ses obsèques se dérouleront à Vignoc en Ille-et-Vilaine samedi 3 août à 14h30.
Jean-Michel Lemétayer est né le 2 juin 1951 à Vignoc en Ille-et-Vilaine. Il était marié et père de 3 enfants. L'ancien numéro 1 de la FNSEA ne se destinait pas à l'agriculture. Après un bac D, le futur dirigeant se retrouve dans un cabinet d'assurances où il se révèle «incapable d'être scotché à un bureau». «J'étais fait pour le commerce et l'animation. J'aime convaincre. J'aurais pu être banquier mais le syndicalisme m'a rattrapé», résume-t-il dans un livre-entretien avec Thiébault Dromard, «Confidences d'un leader paysan» (ed. Bertrand Gobin). Agriculteur en GAEC familial, il avait une production laitière, bovins-viande, céréales sur 105 hectares depuis octobre 1977. Dans les années 70, l'homme intègre le syndicat des Jeunes Agriculteurs (JA). En 1977, il rejoint la ferme familiale qui se développe. Il grimpe dans la hiérarchie des JA dont il devient le secrétaire général en 1984. "Il symbolise la génération de l'après-JAC, le mouvement de la Jeunesse agricole chrétienne, moins marquée idéologiquement et plus sensible au développement», peut-on lire dans le livre «Confidences d'un leader paysan». Dans le même temps, il rallie la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), branche spécialisée de la FNSEA, qu'il présidera pendant plusieurs années. Fait mémorable : il avait obtenu un accord interprofessionnel permettant de fixer le prix du lait. «Si aujourd'hui un syndicalisme de solution est possible c'est aussi grâce à lui», confie un de ses anciens collaborateurs. Puis il devient le Président de la FNSEA et en restera à sa tête pendant dix ans (2001-2010). Il était également président du Space à Rennes depuis 1995. Il aimait raconter qu'il était aux côtés de Jacques Chirac qui visitait le Space quand celui-ci a appris les attentats du 11 septembre.
Président de la Sopexa depuis juin 2009, Vice-Président du Conseil Economique, Social et Environnemental depuis novembre 2010, Administrateur au Crédit agricole S.A. (2001-2010), membre du Conseil Economique et Social régional de Bretagne, président du Conseil d'administration de Agro-Campus Rennes (Ecole Nationale Supérieure d'Agronomie) et président du Centre culinaire de Rennes, Jean-Michel Lemétayer était vu par ceux qui l'ont côtoyés comme un homme très actif, chaleureux et qui avait «le bon sens paysan». Son dernier projet en date était la création de l'association SOLidarité des producteurs Agricoles et des filières Alimentaires (SOLAAL) qui permettra des dons de produits agricoles et alimentaires à destination des plus démunis en France. Il a été promu officier de la Légion d'Honneur en juillet 2007 et Commandeur dans l'Ordre du mérite agricole en janvier 2003.

Réactions suite au décès de Jean-Michel Lemétayer
Les réactions ont été vives et nombreuses suite au décès de Jean-Michel Lemétayer. Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture a réagi promptement par le biais d'un communiqué : «son décès me touche très personnellement car j'avais beaucoup de respect et d'amitié pour la personne comme pour le responsable professionnel. Depuis son installation sur l'exploitation laitière de sa famille, jusqu'à la présidence de la SOPEXA, il aura porté sans relâche les valeurs du monde agricole, faites de courage et de sincérité. Dans sa vie d'agriculteur comme de syndicaliste, notamment en tant que président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles de 2001 à 2010, il aura mené ses combats avec passion et énergie, suscitant le respect de tous. Infatigable promoteur de l'agriculture française, Jean-Michel Lemétayer aura contribué à la préparer aux défis de demain et de la mondialisation, tout en préservant la diversité de notre modèle et sans rien renier de son identité. Breton, il avait la passion de sa région, dans laquelle il participa entre autres à la création du SPACE, salon de référence mondiale en matière d'élevage. La famille de l'agriculture vient de perdre un grand leader, l'un des siens. C'est une figure majeure du paysage agricole français qui nous quitte. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches et à tous les agriculteurs de France». Le Président de la république, François Hollande, a également réagi : «son action, depuis 1974, a été marquée par un engagement sincère au service des agriculteurs et de l'agriculture française. Lors de ses différents mandats et notamment comme président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles entre 2001 et 2010, il a défendu une vision de l'agriculture à taille humaine contribuant à la création de richesse et d'emplois sur les territoires. Profondément attaché à sa région, il avait créé à Rennes le salon des productions animales, qu'il a porté au tout premier plan mondial. Il était également un européen convaincu et un humaniste impliqué dans les questions de développement». Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a appris «avec émotion» le décès de Jean-Michel Lemétayer. Dans un communiqué, le Premier ministre «tient à saluer la mémoire de cet agriculteur, éleveur laitier en Ile-et-Vilaine, qui, engagé très jeune dans le syndicalisme agricole a été président de la FNSEA de 2001 à 2010. Avec sa personnalité dynamique, convaincante et chaleureuse, il a contribué au rayonnement international de l'agriculture française et participé au développement de ce secteur, conscient de son importance économique et de son rôle dans la vitalité des territoires ruraux. A sa famille, à ses amis, à ses proches, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, adresse ses condoléances les plus attristées».
Guy VASSEUR, Président des Chambres d’agriculture (APCA) : «Le décès brutal de Jean-Michel Lemétayer, président de la Sopexa, vice-président du CESE national, est une perte immense pour les agriculteurs et tous nos concitoyens. Homme de convictions, il a toujours défendu dans toutes les instances françaises et internationales une agriculture diversifiée, performante et pour tous les territoires.Promoteur inlassable de la qualité de nos productions et de nos savoir-faire, il a fait du SPACE la vitrine de l’élevage français et un salon professionnel de renommée mondiale dédié aux productions animales. Homme d’engagements, il s’est impliqué dès son installation dans les organisations professionnelles agricoles : il fut entre autres secrétaire général du CNJA, président de la FNPL, président de la FNSEA et vice-président de la Chambre d’agriculture d’Ile-et-Villaine. Humaniste convaincu, il avait créé récemment, en fédérant les professionnels, l’association SOLAAL d’aide aux plus démunis, projet qui lui tenait particulièrement à cœur. C’est un homme d’un grand courage, homme de dialogue, un ami qui disparaît aujourd’hui, dont la présence nous manquera et dont l’empreinte restera».
L’interprofession laitière (FNPL, FNCL et FNIL) a appris avec une «très grande tristesse» la disparition soudaine de Jean-Michel Lemétayer qui a été président du Cniel de 1995 à 2001. «Dans les moments difficiles, lorsque les intérêts des producteurs et des transformateurs s’opposaient, il a su rassembler des professionnels que tout divisait. Il a rendu pendant toute sa carrière de dirigeant des services éminents à la filière laitière. Dans l’ensemble de ses activités professionnelles, Jean-Michel Lemétayer a toujours eu le souci d’agir en cohérence pour défendre l’agriculture et l’agroalimentaire français. Son action, sa volonté, son énergie et sa convivialité laisseront une trace indélébile au sein de la filière».
Pekka Personen, le secrétaire général du Copa-Cogeca : «Dans ces circonstances pénibles, je souhaite vous transmettre notre profonde sympathie ainsi que la solidarité des membres du Copa et de la Cogeca dans cette douloureuse et dramatique épreuve que vous devez traverser. J’ai apprécié de travailler au coté de Mr. Jean-Michel Lemétayer lors de sa présidence du Copa de 2007 à 2009, qu’il a animée avec beaucoup de sincérité et de dynamisme. Son enthousiasme pendant plus de 10 ans au sein du Praesidium du Copa et sa passion pour défendre l’agriculture européenne dans les enceintes internationales a marqué les membres de la famille agricole européenne et resteront gravés dans nos mémoires».

Hommage de la FNSEA à Jean-Michel Lemétayer
Un homme de convictions, un serviteur passionné du monde agricole vient de nous quitter. Jean-Michel Lemétayer part trop tôt : nous avions encore besoin de lui, de ses analyses, de son engagement et de son amitié à nos côtés.
Depuis son installation comme agriculteur en Ille et Vilaine en 1977, il s'était mis à disposition du monde agricole pour lequel il a milité dans son département puis dans sa région auxquels il est resté profondément fidèle. Toujours disponible, il a, au niveau national, assumé d'importantes responsabilités chez les Jeunes Agriculteurs, auprès des producteurs de lait et à la FNSEA. Avec ses grandes valeurs humanistes, il ne pouvait supporter que les besoins alimentaires essentiels ne soient pas satisfaits partout en Europe et s'engageait résolument aux côtés des associations caritatives. Fort de ses convictions, il a, au niveau européen été un dirigeant respecté et écouté au sein du COPA dont il assumé la Présidence. Défenseur et promoteur infatigable de l'Agriculture et des paysans, c'est dans les négociations internationales qu'il portait haut la demande de respect des producteurs et affirmait l'importance des productions agricoles partout dans le monde pour assurer de justes équilibres entre alimentation, territoires et niveau de vie des paysans.
Responsable et militant ancré dans le réel et l'actualité, il a su faire intégrer le secteur de la production agricole dans les filières alimentaires et dans le dialogue social, donnant ainsi une image moderne et volontaire au syndicalisme agricole. Conscient de l'importance de l'Agriculture comme secteur de production essentiel à notre pays, il s'est efforcé de créer des passerelles avec les consommateurs, avec les industriels, les commerçants, en fait avec tous nos concitoyens. Dynamique, respectueux de chacun, il s'est fait accepter de tous et, à travers lui, c'est le monde agricole qui trouvait une nouvelle dimension, une nouvelle image. Jean-Michel Lemétayer a ainsi posé les fondations du syndicalisme agricole du 21ème  siècle et tous les paysans doivent lui en savoir gré.
Nous nous associons à la peine de son épouse, de ses enfants et de toute sa famille et les assurons de tout notre soutien et de notre amitié.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui