L'Agriculteur de l'Aisne 07 juin 2013 à 16h36 | Par Actuagri

Gestion de l’eau - L’irrigation enfin reconnue

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Philippe Martin, député du Gers, vient de remettre au Premier ministre son rapport sur «la gestion quantitative de l’eau en agriculture- une nouvelle vision pour un nouveau partage». Le moins que l’on puisse dire est que les conclusions du rapporteur reconnaissent enfin que l’irrigation est «indispensable à la sécurisation des productions agricoles» et que «l’eau est essentielle à l’agriculture dans les zones et aux périodes où elle est, justement, la plus aléatoire». Pour les Irrigants de France, ce constat doit se traduire par des actes. «Qu’il s’agisse de réduction des délais des recours juridiques, d’ouverture aux financements européens ou de représentation des agriculteurs dans les instances de concertation, certaines recommandations pragmatiques préconisées doivent rapidement trouver écho dans la politique gouvernementale» déclarent-ils. Les irrigants espèrent aussi que «l’approche territoriale propose par le Député ne sera pas un nouveau prétexte pour figer dans le temps l’émergence de nouveaux projets ou de complexifier encore plus l’édifice réglementaire». La FNSEA se félicite également du rapport de Philippe Martin, comme la reconnaissance des démarches engagées dans les territoires, la consolidation des organismes de gestion collective, la meilleure représentation des agriculteurs dans les commissions locales de l’eau ou encore la possibilité d’accroissement de l’irrigation même en zone de répartition des eaux. Mais elle déplore cependant la proposition de ne pas toucher au seuil d’autorisation pour les retenues d’eau aujourd’hui fixé à 200 000 m3 quand le seuil européen pour les études d’impact est à 10 millions de m3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui