L'Agriculteur de l'Aisne 01 août 2012 à 16h21 | Par Actuagri

Grandes cultures - La France aura une bonne récolte

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'Aisne
Les dernières prévisions de récolte de céréales publiées par le ministère de l’Agriculture, confirment les larges disponibilités céréalières en France pour la campagne 2012/2013. A contrario, la plupart des autres grands pays producteurs mondiaux verront leur production considérablement affectée par des conditions climatiques désastreuses, que ce soit pour le maïs aux Etats-Unis ou le blé en Russie. La note «Agreste» du ministère de l’Agriculture, publiée le 31 juillet, renforce les perspectives de bonne récolte céréalière française 2012. Le ministère a même revu en hausse ses prévisions de début juillet pour le blé tendre, il estime la production de blé tendre à 36,6 Mt pour 2012, grâce à un relèvement du rendement moyen national porté à 75,2 qx/ha. Toutes les grandes régions productrices, notamment le Centre et la Picardie bénéficieraient d’excellents rendements. Si ces chiffres sont confirmés par la moisson, la production française de blé tendre serait donc supérieure de 2,7 Mt à la précédente et de 6 % à la dernière moyenne quinquennale. La production de blé dur est annoncée à 2,39 Mt, soit 18 % de mieux que l’an dernier, et la récolte d’orge à 11,3 Mt, soit 2,5 Mt de plus qu’en 2011. Cette forte progression est surtout le fait des importants re-semis en orge de printemps, après le gel. Dans le détail, la production de maïs grains serait en léger recul (- 2%) mais, avec 15,4 Mt (+220 000 t de maïs semence) elle resterait supérieure de 2,2 % à la moyenne quinquennale. En revanche, la production de maïs fourrage reculerait de 7,3 % sur l’an dernier, avec 17,5 Mt. Le prix élevé des céréales se montre incitatif à l’utilisation du triticale par les fabricants d’aliments du bétail et pour la consommation à la ferme ; ainsi, la production 2012 atteindrait le chiffre record de 2,3 Mt, en progression de 26 % sur la moyenne quinquennale.Pour le colza, le ministère a là aussi revu en légère hausse ses prévisions de récolte, soit 5,3 Mt, ce qui est 1 Mt de moins que l’an dernier, mais reste supérieur de 4,7 % à la moyenne quinquennale. Le très bon rendement moyen national, 45 qx/ha, des pois protéagineux ne suffira pas à compenser la baisse des surfaces, et les 618 000 tonnes annoncées constituent un recul de 6,9 % par rapport à l’an dernier, alors que les féveroles chutent de près de 22 % avec 270 000 t. La production de pommes de terre de conservation est annoncée en retrait de 5,2 % par rapport à 2011, avec 5,22 Mt ce qui participerait à un meilleur équilibre du marché après la pléthore de 2011.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui