L'Agriculteur de l'Aisne 28 mars 2011 à 16h20 | Par Actuagri

Indexation des prix - La volaille deviendra-t-elle le modèle à suivre ?

Le président de la Confédération française de l’aviculture, Michel Prugue, propose de faire de la volaille le secteur test pour la répercussion automatique de la charge de l’alimentation animale dans les prix de vente au commerce.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La volaille servira-t-elle de modèle pour l’application de l’indexation du prix des matières premières agricoles sur le prix final au consommateur ? La proposition avancée par Xavier Beulin, le président de la FNSEA, a été reprise au bond par la Confédération française de l’aviculture (CFA). Son nouveau président, Michel Prugue propose que ce mécanisme puisse commencer à s’appliquer à la volaille.
En effet, la filière avicole présente un certain nombre de caractéristiques qui peuvent faciliter sa mise en place. Le secteur jouit d’une expérience certaine en matière de contractualisation et depuis longtemps. Si bien que la plupart des contrats qui lient le producteur à l’abatteur tiennent compte des fluctuations des prix de l’aliment à la hausse comme à la baisse de façon à maintenir en valeur absolue la marge de l’éleveur. A charge ensuite aux entreprises d’abattage de répercuter les hausses aux grandes surfaces lors des négociations tarifaires annuelles qui se terminent fin février. Ce qu’elles sont parvenues à faire tant bien que mal jusqu’à présent, chaque année, les variations de prix n’étant pas excessives du fait de l’encadrement du prix des céréales.

Transporteurs routiers
La hausse brutale et durable du prix des céréales depuis le mois de juillet dernier a remis en cause ce fonctionnement. Les abatteurs n’ont pu faire passer qu’une hausse des prix de 8 à 10 % à la grande distribution, cette année, alors qu’une revalorisation des tarifs de 17 % aurait été nécessaire. Du coup, « les industriels songent à rompre leurs contrats avec les éleveurs » qui deviendraient une fois de plus la variable d’ajustement des fluctuations de prix des matières premières dans la filière, explique Michel Prugue. D’où l’idée d’instaurer un mécanisme de répercussion automatique de la charge de l’aliment dans les prix de vente au commerce. « Nous proposons une indexation en pied de facture jusqu’au consommateur, pour répercuter simplement la hausse des matières premières et non l’application d’un coefficient multiplicateur qui l’amplifierait » explique Michel Prugue. Un peu à la manière de ce que pratiquent les transporteurs routiers pour le prix des carburants, voire les compagnies aériennes qui le répercutent dans  les prix des billets d’avion.
Le président de la CFA estime que la filière volailles pourrait mettre en place très rapidement ce mécanisme, le secteur étant déjà très contractualisé. En outre, l’Institut technique de l’aviculture établit chaque mois un indice mensuel du coût des matières premières servant à fabriquer l’aliment volaille et qui pourrait être facilement utilisé dans l’établissement des contrats.
Reste à convaincre les pouvoirs publics qui, jusqu’à présent, se sont montrés relativement ouverts. Le ministre de l’Agriculture n’a-t-il pas affirmé qu’il s’agissait là d’une excellente piste de travail ? Et surtout les distributeurs qui y sont hostiles. Toutefois, l’un d’entre eux Michel-Edouard Leclerc n’a pas caché son intérêt pour cette démarche.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui