L'Agriculteur de l'Aisne 02 mai 2018 à 15h00 | Par Agrafil

Interdiction des néonicotinoïdes : 12% de perte de rendement betteravier (AIBS)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

 

L’AIBS (interprofession betterave et sucre) a souligné le 27 avril les «très graves conséquences économiques» de l’interdiction des néonicotinoïdes, chiffrées à 12% de perte de rendement betteravier. «Avec cette interdiction, toutes les régions françaises risquent d’être touchées par la jaunisse virale, avec des pertes potentielles de rendement estimées à 12% au niveau national, et pouvant aller jusqu'à 50% dans certaines zones de climat océanique», selon un communiqué. L’interprofession souligne que les néonicotinoïdes sur betterave ne présentent «pas de risque pour les pollinisateurs», d’après l’Efsa, et qu’il n’existe «pas d’alternatives» contre les pucerons vecteurs de la jaunisse, d’après l’Anses.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui