L'Agriculteur de l'Aisne 19 décembre 2017 à 08h00 | Par Actuagri

Interdiction du glyphosate : la réponse de Bruxelles à la France

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il y a du « boulot » pour ceux qui veulent interdire en solo le glyphosate, laisse entendre le commissaire européen à la santé, Vytenis Andriukaitis, visant la France qui annonce la disparition du produit dans trois ans. Dans le magazine politique bruxellois « Politico », il pose la question « Savez-vous combien de produits à base de glyphosates sont autorisés en France ? Environ 700 ! Si les autorités françaises veulent les retirer tous du marché, nous les laisserons faire. Ce n’est pas dans la responsabilité de la Commission européenne ». Et de rappeler que la Commission a proposé la prolongation de l’autorisation du glyphosate pour cinq ans parce qu’il n’y a pas de preuve que cette substance soit cancérigène, rappelle le commissaire. Néanmoins, malgré le vote favorable de l’Allemagne, la ministre de l’environnement, Barbara Hendricks, évoque une éventuelle interdiction nationale ou du moins de sévères contraintes pour l’utilisation de l’herbicide.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1750 | décembre 2017

Dernier numéro
N° 1750 | décembre 2017

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui