L'Agriculteur de l'Aisne 24 mars 2011 à 11h40 | Par GNIS

Introduction de pommes de terre destinées à la plantation sur le territoire français

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les organisations professionnelles (FN3PT, UNPT, FEDEPOM) du secteur de la production et du commerce de plants et de pommes de terre attirent l’attention de tous les utilisateurs français de plants de pomme de terre sur les risques de certaines pratiques pour l’état sanitaire de notre territoire, et en particulier les importations de plants non contrôlés.

Afin de préserver l'atout sanitaire du territoire français, il faut veiller à respecter les bonnes pratiques et développer la prévention afin d’éviter la propagation de parasites, notamment de quarantaine qui peuvent compromettre la viabilité des exploitations.

Avant toute introduction de pommes de terre destinées à la plantation sur une exploitation, le producteur doit s’assurer que le passeport phytosanitaire accompagne la marchandise, sous peine d’être considéré comme responsable en cas de découverte d’un foyer de maladie de quarantaine. Dans ce cas, aucun système d’indemnisation sur fonds professionnels et/ou d’Etat ne pourra intervenir.

En effet, on met en garde contre les introductions de pommes de terre destinées à la plantation, notamment en zone frontalière Nord de la France, dans des conditions qui laissent planer un doute sur la qualité sanitaire.

Ces marchandises ne seraient pas identifiées clairement comme des plants destinés à la reproduction, n’auraient subi aucun contrôle et ne seraient pas certifiées. Cette pratique est non seulement totalement interdite mais peut entraîner des conséquences financières et juridiques extrêmement préjudiciables pour l’agriculteur, d’autant plus en qualité de locataire.

Les organisations signataires du présent communiqué appellent chacun des professionnels de la pomme de terre à respecter les bonnes pratiques et à faire preuve d’une grande vigilance sur les introductions, dans l’intérêt de toute la filière française pour assurer l’avenir de la pomme  de terre sur notre territoire.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui