L'Agriculteur de l'Aisne 28 janvier 2011 à 09h26 | Par Gaetane Trichet

Jean-François Langlet, nouveau président de JA02

Les adhérents de JA02 se sont retrouvés en assemblée générale à Vervins le 21 janvier 2011. L’occasion de faire le point sur l’année écoulée et les enjeux qui les attendent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-François Langlet
Jean-François Langlet - © l'agriculteur de l'aisne

Jean-François Langlet, agriculteur à Vauxbuin, a été élu président de Jeunes Agriculteurs de l'Aisne. Il remplace Georges Ferté. Après avoir remercié son prédécesseur, le nouvel élu a présenté les trois principales orientations qu’il s’est fixées avec son équipe : réaffirmer que le coeur de métier de JA c’est l’installation des jeunes, favoriser la dynamique cantonale et communiquer vers l’extérieur.
«Pour réaffirmer notre position sur l’installation, Jeunes agriculteurs de l’Aisne va consolider sa stratégie de suivi à l’installation. Ce suivi aura pour but d’échanger avec le jeune sur son parcours à l’installation, de faire un point technique et réglementaire sur son exploitation et de lui proposer des réponses à ces questions par l’intermédiaire de nos différents partenaires» a-t-il expliqué. «Notre deuxième objectif, c’est de lutter contre l’isolement des jeunes après 2 années économiquement difficiles sur leur exploitation. Un jeune qui s’installe remplace 1 à 1.5 UTH par exploitation du fait du contexte économique. Pour lutter contre cet isolement, nous allons organiser divers événements de promotion de l’agriculture, des réunions sur des thèmes techniques et réglementaires afin que les jeunes puissent échanger. Le troisième objectif est la communication vers l’extérieur. La méconnaissance du travail que l’on fait tous les jours entraîne de la méfiance vis-à-vis du consommateur. Dans ce même laps de temps, les néo-urbains sont de plus en plus nombreux. Pour restaurer cette confiance, nous organisons diverses manifestations (village gourmand, fête paysanne…) afin de présenter l’agriculture d’aujourd’hui. Nous devons impérativement expliquer aux consommateurs nos différentes façons de travailler. Le maître mot pour les agriculteurs, c’est d’élaborer des produits sains et de répondre aux demandes de volumes» a complété le président, soulignant également le travail quotidien de la structure JA02 comme la défense des jeunes, les problèmes des éleveurs, la loi de modernisation, la PAC post 2013…
«Espérons que nous n’aurons pas une PAC trop verte qui viendra limiter la production alors que le monde a besoin de denrées alimentaires. Nous savons que nous devons produire plus et mieux mais pour cela, il faut du temps et de la recherche. Donnons les moyens aux chercheurs d’identifier des solutions alternatives en toute sérénité. Les OGM peuvent être une des solutions mais pour cela, il faut que l’on puisse faire de la recherche et des essais !».
Jean-François Langlet a conclu son intervention en annonçant les dates de la prochaine fêtte paysanne des samedi 10 et dimanche 11 septembre 2011 à Soissons. «Cette année toutes les filières alimentaires et non alimentaires de notre département seront mises en avant. L’objectif est de présenter des filières, du produit brut au produit fini».

Travail et bonne humeur
Les jeunes agriculteurs n’ont pas manqué à leur tradition, celle de présenter un rapport d’activités animé. Pour parler des problèmes agricoles, ils ont parodié le président de la République, le ministre de l’agriculture, un patron d’hypermarché et celui d’un abattoir… Puis les équipes locales ont présenté le travail réalisé sur l’année dans les cantons.
Formation, réunion, stages, manifestations, mais aussi Village Gourmand, fête paysanne, finale de labour… les jeunes agriculteurs savent profiter des bons moments tout en s’armant d’une politique forte et d’une défense syndicale dans l’intérêt général et pour l’ensemble de la profession.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1918 | avril 2019

Dernier numéro
N° 1918 | avril 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui