L'Agriculteur de l'Aisne 13 octobre 2011 à 14h56 | Par Actuagri

Journée mondiale de la femme rurale le 15 octobre - Xavier Beulin appelle à une meilleure représentation des femmes

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A la veille de la journée mondiale de la Femme rurale, le 15 octobre, le président de la FNSEA Xavier Beulin s’est prononcé en faveur d’une meilleure représentation des agricultrices au sein des chambres d’Agriculture.Alors que le 15 octobre est célébrée la «Journée de la Femme rurale», l’occasion est donnée de rappeler leur place et leur rôle dans le monde. La France compte environ un tiers d’agricultrices parmi le nombre d’actifs, et celles-ci occupent 25 % des postes d’exploitants professionnels. La FNSEA, par la voix de son président, a exprimé son souhait de reconnaître davantage leur rôle et d’obtenir, notamment lors des futures élections aux Chambres d’agriculture, une représentation équitable.La journée mondiale de la femme rurale qui remonte à 1995, fait suite à la 4ème conférence internationale des femmes à Pékin. Elle a été lancée par le groupe «femmes en agriculture» de la Fédération internationale des producteurs agricoles (Fipa). L’objectif est de mettre en évidence leurs contributions à la sécurité alimentaire et au développement agricole et rural. Cette journée a été adoptée comme célébration annuelle par les Nations Unies, en 2008. Dans le monde, à peu près 1,7 milliard d’agricultrices participent à l’activité agricole.Un rôle essentielCe n’est pas anodin que cette journée soit célébrée, la veille du 16 octobre, Journée Mondiale de l’alimentation. Selon la FAO (Organisation des nations unies pour l’alimentation er l’agriculture), 80 % de la nourriture de ces pays est produit par des femmes. Au sein de la population mondiale, les femmes rurales qui représentent plus d’un tiers de la population mondiale, contribuent au bien-être de leur famille ainsi qu’au développement des économies locales. Elles jouent un rôle crucial, dans les productions vivrières et la sécurité des pays en développement. «Les femmes sont essentielles dans l’agriculture du Sud et je leur rends particulièrement hommage», a affirmé Xavier Beulin en avant-première de cette journée, avec la sortie de l’ouvrage «Histoire des femmes en campagnes – L’agriculture au féminin» (voir encadré), le 11 octobre.

Dans cet esprit, l’idée est d’encourager, à tous les niveaux, une représentativité plus équilibrée, des femmes dans les prises de décision du monde agricole. «Je souhaite, lors des prochaines échéances aux Chambres d’agriculture, qu’elles soient représentées, sur les listes FNSEA/JA eu égard à leur représentation nationale», insiste Xavier Beulin. «Il faudrait, à ce sujet, qu’il y a ait une évolution du code rural (…). Cette représentation ne se veut pas que symbolique», ajoute le président de la FNSEA. Le combat des femmes est loin d’être terminé. La commission nationale des agricultrices de la FNSEA pointe, par la voix de sa présidente Karen Serres le rôle et le travail des femmes en agriculture en France qui continuent à se battre pour leur statut et pour obtenir les mêmes droits que les hommes.

 

Ouvrage : Des femmes en campagnes

L’agriculture au féminin, est présentée dans cet ouvrage de plus de 190 pages, à travers des portraits de femmes, et des témoignages émouvants et sensibles. Le cliché des femmes paysannes qui ploient sous le fardeau ont bien évolué. Aujourd’hui, elles ont réellement pris leur place dans les exploitations. Souvent gestionnaires de l’entreprise, elles participent pleinement aux orientations et aux décisions. Elles prennent leur part aux activités sociales et sociétales du monde rural. Elles disent là leur bonheur d’avoir choisi un métier qu’elles aiment. «Agriculture sans femmes, agriculture sans âme…» thème du dernier chapitre, conclut ce beau recueil.Collection FNSEA, coordonné par Claude Petit-Castelli, 25 euros

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui