L'Agriculteur de l'Aisne 19 septembre 2016 à 08h00 | Par Actuagri

L’AGPB attend la concrétisation des mesures

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'Aisne

«Alors qu’ils ont connu et continuent à connaître les pires circonstances climatiques, que leurs récoltes estivales ont été catastrophiques, rien ne vient concrétiser solidement le plan de soutien aux grandes cultures qu’avait annoncé le ministre», déplore l’Association générale des producteurs de blé (AGPB). Les céréaliers demandent entre autres la mobilisation d’une caution pour des prêts exceptionnels (refinancement), des procédures de reconnaissance de catastrophe climatique, des mesures de dégrèvement des taxes, de report de cotisations, et une intervention financière exceptionnelle de la part de l’Union européenne. L’AGPB rencontrera le ministre de l’Agriculture le 22 septembre pour lui demander «ni des analyses, ni des avancées sur tous ces points, mais des décisions», indique Philippe Pinta, président de l’AGPB, dans un communiqué du 15 septembre.

Crise climatique : la filière blé dur se mobilise pour l’innovation

Malgré des moissons catastrophiques liées aux conditions climatiques particulièrement mauvaises cette année, les acteurs de la filière blé dur (Arvalis, Inra, FranceAgriMer, SupAgro, SIFPAF CFSI, Coop de France, UFS), réunis en comité d’orientation stratégique (COS), ont confirmé leur détermination à «s’investir dans la recherche, le développement et la formation des acteurs pour rechercher une performance durable», indique leur communiqué du 16 septembre. S’exprimant en commun pour la première fois, les membres du collectif rappellent qu’ils portent 10 projets de recherche (génétique, nutrition, qualité des produits, systèmes de production résilients et durables…), et participent à l’Unité Mixte Technologique qui rassemble autour de Montpellier des équipes de l'INRA et d’ARVALIS. La filière «invite chacun à garder le cap stratégique qui sous-tend le «plan de relance Blé Dur», en valorisant les atouts exceptionnels dont elle bénéficie», conclut le communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1807 | février 2018

Dernier numéro
N° 1807 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui