L'Agriculteur de l'Aisne 19 juillet 2019 à 11h00 | Par Actuagri

L’agriculture, poumon vert de la ruralité

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'agriculteur de l'Aisne

Convaincue qu’agriculture et ruralité sont étroitement liées, la FNSEA est force de propositions pour que les politiques publiques conduites en matière d’aménagement du territoire irriguent davantage le monde rural et ses habitants. Christiane Lambert, Daniel Prieur et Henri Biès-Péré ont rencontré Jacqueline Gourault, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, le 18 juillet pour lui faire part des réflexions de la FNSEA et de ses attentes. «Par leur activité de production et de services, par leur engagement dans la vie locale, les agriculteurs contribuent à la dynamique des territoires ruraux» a souligné la Présidente de la FNSEA devant Jacqueline Gourault. La ministre, issue d’un territoire rural, acquiesce ajoutant que les agriculteurs sont «des acteurs majeurs de la ruralité». Pour autant, lors du grand débat national, des attentes fortes se sont exprimées : accès aux services publics, mobilisation, facilitation des démarches… plus récemment, des minorités cultivent le dénigrement des pratiques agricoles, s’introduisent dans les élevages, voire invectivent les agriculteurs. Ces actes portent atteinte au moral et renforcent le sentiment d’abandon. «Il serait important que la ministre de la Cohésion des territoires mette plus en avant le rôle primordial de l’activité agricole dans la ruralité» suggère Henri Biès-Péré, vice-président de la FNSEA. Jacqueline Gourault promet de faire davantage de «zooms agricoles» lors de ses interventions et salue l’engagement des agriculteurs dans l’élaboration et la signature de chartes de riverains pour le bon usage des produits phytosanitaires, qu’elle fera davantage connaître.

Services et représentativité

Le maintien des services publics et des services au public sont essentiels pour que les jeunes puissent s’installer et vivre en milieu rural et que ceux qui ne peuvent avoir accès à internet trouvent des services capables de les guider dans leurs démarches administratives, dans leur recherche d’informations, soulignent les responsables FNSEA. L’initiative France service répond à cette dernière préoccupation assure la ministre de la Cohésion des territoires. L’objectif est d’en créer une par canton sous l’œil attentif des préfets de départements. Autre préoccupation exprimée par les responsables FNSEA : la représentation des territoires ruraux dans les organes de décision à la Région ainsi qu’à l’Assemblée nationale. «Il faut faire exister le fait territorial» demande Daniel Prieur, en charge du dossier ruralité à la FNSEA, proposant un minimum de deux députés par département et la mise en place d’un conseiller territorial élu pour siéger au sein du Conseil régional. Sans apporter de réponse précise, la Ministre indique qu’une réflexion est en cours au sein du gouvernement sur ces questions. Le rendez-vous a aussi été l’occasion de sensibiliser Jacqueline Gourault sur la nécessité de maintenir le budget de la PAC pour la période post 2020, de parvenir à une simplification des dossiers éligibles à l’initiative Leader et de travailler à une refonte de la politique foncière.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1928 | juillet 2019

Dernier numéro
N° 1928 | juillet 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui