L'Agriculteur de l'Aisne 22 juillet 2011 à 15h03 | Par Actuagri

L’interprofession fruits et légumes frais dénonce les pratiques de l’enseigne Lidl

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’interprofession des fruits et légumes frais (INTERFEL) a fait part, le 15 juillet, de sa «très vive indignation» face aux pratiques jugées «agressives» de la part de l’enseigne hard discount Lidl. «Tandis que la majorité des enseignes de la distribution a choisi de référencer prioritairement la production française», explique INTERFEL, les producteurs de fruits et légumes faisant face à une situation de marchés très détériorée, l’enseigne Lidl «enchaîne des promotions dévastatrices pour les marchés, sur des produits qu’elle achète à des cours que n’acceptent pas les producteurs français et qui, pour certains, sont situés en dessous des coûts de revient les plus faibles de toute l’Union européenne». L’interprofession dénonce aussi un distributeur qui «n’hésite pas à tirer profit de la situation de détresse des producteurs déjà gravement précarisés par la crise E. Coli». Pour INTERFEL, «Lidl n’a aucun argument autre que celui du prix pour attirer les consommateurs».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui