L'Agriculteur de l'Aisne 09 novembre 2016 à 08h00 | Par Actuagri

La catastrophe confirmée

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'Aisne

Plus on avance dans la campagne, plus les estimations de production s’affinent et plus leurs écarts d’un mois à l’autre se réduisent. Ainsi, la note «Agreste» du ministère de l’Agriculture sur l’état des grandes cultures au 1er novembre n’apporte-t-elle pas de modifications majeures à celle d’octobre, confirmant, voire aggravant un peu plus encore (maïs) le bilan catastrophique de la plupart des grandes cultures, cette année.La production céréalière estimée au 1er novembre passe sous la barre des 55 Mt, avec 54,9 Mt, dont 28,15 Mt de blé tendre, soit 23,8 % de moins que la dernière moyenne quinquennale. Le rendement moyen national du blé tendre à 53,8 quintaux/hectare, est le plus faible obtenu depuis 30 ans. Les estimations de production de blé dur, 1,57 Mt, et d’orge, 10 Mt, sont pratiquement identiques à celles d’octobre, avec la grosse déception blé dur dont l’augmentation des surfaces de 14 % ne laissait pas prévoir une baisse de production de 13 %, conséquence d’un effondrement du rendement moyen national, essentiellement imputable au bassin Centre - Val de Loire.

La prévision maïs encore abaissée

La production de maïs grain, en revanche, a été revue en baisse de 300 000 t, par rapport à octobre, à 12,3 Mt, hors semences avec un rendement moyen de 83,5 t/ha ; ce qui représente un recul de près de 9 % sur l’an dernier et de 20 % sur la moyenne quinquennale. La récolte de maïs fourrage est estimée à 16,3 Mt, avec un glissement du maïs grain vers le maïs fourrage, estimé par Arvalis-Institut du végétal entre 20 et 30 kg par ha. La récolte de colza est confirmée en baisse de 13 % par rapport à 2015, à 4,62 Mt, comme celle des pois protéagineux, 480 000 t, soit - 27,3 % de moins que l’an dernier. Les féveroles atteignent 194 000 t, soit un recul de 23 %.

Betterave industrielle au niveau de 2015

Les rares ajustements positifs par rapport à octobre concernent la betterave industrielle dont la prévision de production est portée de 32,3 Mt à 33,5, chiffre proche de celui de 2015. Le ministère maintient sa prévision de récolte de pomme de terre de conservation à 5,17 Mt, en retrait de 3,5 % sur 2015. Notons que le NEPG, organisme représentant les cinq grands producteurs du Nord-Ouest de l’U.E, dont la France, a retardé son estimation de production pour cette zone en raison des difficultés d’arrachage, mais prévient que les 24,9 Mt, prévus en septembre ne seront pas atteints.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui