L'Agriculteur de l'Aisne 31 janvier 2018 à 01h00 | Par Actuagri

La FNSEA et JA dénoncent la position française

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«La France et l’Union européenne se préparent à lâcher l’agriculture dans la négociation en cours sur le Mercosur. Toutes les lignes rouges sont franchies : économiques, sanitaires et environnementales», dénoncent la FNSEA et Jeunes agriculteurs dans un communiqué du 31 janvier. Les producteurs français ne peuvent en effet pas lutter contre l’importation de viande bovine, mais aussi de volaille, produite avec des normes moins strictes qu’en Europe et plus compétitive. L’ouverture des marchés chinois, turc et japonais, mis en regard par le Gouvernement, n’est pas suffisant : «Ouvrir des marchés aux industriels oui, encore faut-il que ceux-ci saisissent ces opportunités ; ce qui est loin d’être le cas», ajoutent la FNSEA et JA. «Comment peut-on promouvoir l’engagement dans la transition écologique en France, une sécurité sanitaire irréprochable et «en même temps» autoriser des importations de produits dont les méthodes de production sont interdites en France !», s’indignent les deux organisations qui soulignent un mensonge auprès des consommateurs français.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui