L'Agriculteur de l'Aisne 15 janvier 2018 à 08h00 | Par Actuagri

La FNSEA, JA et la FNPL demandent des explications au PDG de Lactalis

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Suite à la contamination à la salmonelle de lait infantile en provenance de l’usine Lactalis de Craon, la FNSEA, Jeunes Agriculteurs et la FNPL demandent que toute la lumière soit faite sur cette crise sanitaire. Leur priorité est de préserver la santé des nourrissons. Les syndicats ne veulent pas laisser s’installer cette impression de cafouillages en cascade de l’entreprise à l’origine de cette crise, des distributeurs, qui ont visiblement fait preuve de beaucoup de laxisme dans l’opération de retrait imposée. Ils regrettent également la diminution des moyens des services de contrôle de la DGCCRF censée garantir la sécurité alimentaire de chaque citoyen. La transparence étant un gage de sécurité sanitaire, la FNSEA, Jeunes Agriculteurs et la FNPL ont décidé de convoquer Emmanuel Besnier, le PDG du groupe Lactalis afin qu’il vienne s’expliquer devant eux. Les syndicats estiment que le monde agricole français n’a pas à payer la facture d’une crise dont il n’est pas responsable.

Lactalis : les éleveurs ne doivent pas payer la facture, pour la FNSEA, les JA et la FNPL

Dans l'affaire de la contamination à la salmonelle de lait infantile en provenance de l'usine Lactalis de Craon, la FNSEA, les JA et la FNPL demandent dans un communiqué le 12 janvier que "les effets dévastateurs de cette crise sur la réputation d'excellence du modèle agricole et agroalimentaire français" ne pénalisent pas "a posteriori, les éleveurs laitiers déjà fortement malmenés par deux années de crise." Ils demandent que le monde agricole n'ait pas "à payer la facture d'une crise dont il n'est pas responsable". Il regrettent par ailleurs "la diminution des moyens des services de contrôle de la DGCCRF censée garantir la sécurité alimentaire de chaque citoyen." Christiane Lambert a affirmé avoir obtenu un accord pour rencontrer le président de Lactalis. "J'ai un accord de principe de sa part (...) et je le rencontrerai en début de semaine prochaine", a déclaré Christiane Lambert au micro de RTL le 12 janvier. Le groupe Lactalis a confirmé à l'AFP cet accord avec le principal syndicat agricole français, sans plus de précisions dans l'immédiat sur la date et le lieu de cette rencontre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui