L'Agriculteur de l'Aisne 07 octobre 2011 à 11h25 | Par Actuagri

La taxe sur les boissons sucrées pourrait être doublée

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après avoir annoncé une taxe sur les boissons dans lesquelles du sucre a été ajoutée dans le projet de Loi de Finances pour 2012, le gouvernement envisage son doublement pour financer l’allègement du coût du travail dans l’agriculture. «On envisage une augmentation qui ne pourrait pas être supérieure au doublement» a déclaré Valérie Pécresse, la ministre du budget. Selon le rapporteur général du budget à l’Assemblée nationale, Gilles Carrez (UMP), cette taxe rapporterait 120 millions d’euros de recettes supplémentaires, soit 240 millions d’euros en 2012. En revanche elle resterait sur son périmètre actuel, autrement dit les seules boissons à sucres ajoutées. Les boissons «light» ou encore les jus de fruits ne sont pas concernés. Le dispositif précis devrait être porté par un amendement du député des Bouches-du-Rhône, Bernard Reynès, auteur d’un rapport sur le coût du travail en agriculture et sur les pistes pour le réduire. Une demi-satisfaction pour Jean-René Buisson, le président de l’Association nationale des industries alimentaires : la taxe ne fera pas référence à la lutte contre l’obésité, comme prévu au départ. «Cela ne nous amuse pas d’avoir un doublement de la taxe soda à 240 millions d’euros, mais notre premier objectif, qui était de n’avoir aucun lien entre cette taxe et l’obésité, est acquis». La Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF) estime que cette proposition doit être entérinée au plus vite. Tout en suggérant un amendement sur un point : à savoir que l’allègement du coût du travail ne doit pas être limitée aux entreprises employant au plus 20 salariés permanents. En tout état de cause, rappelle la FNPF, «il s’agit là d’une mesure conjoncturelle» et que le problème du coût de la main-d’œuvre en France est bien plus structurel que conjoncturel et qu’une «profonde réforme est nécessaire». A savoir un changement d’assiette du financement de la protection sociale agricole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1825 | juin 2018

Dernier numéro
N° 1825 | juin 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui