L'Agriculteur de l'Aisne 24 février 2014 à 08h00 | Par Actuagri

Lait - Débat sur l’après quota à Bruxelles

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'aisne

A l’occasion du Conseil des ministres de l’Agriculture, le 17 février à Bruxelles, le débat a porté sur l’avenir du secteur laitier après 2015. De nombreux Etats membres, dont la France, ont souligné que le secteur sera soumis à une forte volatilité des prix et des marges et qu’il est nécessaire de prendre les devants, les mesures prévues actuellement étant insuffisantes pour faire face aux crises de marché qui pourraient survenir. Stéphane Le Foll a proposé la mise en place d’outils de gestion de crise comme un filet de sécurité qui serait assuré par des aides contracycliques, voire la possibilité de geler la production. Le Commissaire européen s’est montré ouvert à cette problématique. Il a d’ailleurs indiqué que la Commission réfléchit à la mise en place d’un observatoire du marché. Il a également insisté sur le fait qu’il serait nécessaire d’anticiper l’occurrence des crises plutôt que d’intervenir trop tard. Et cela pour éviter que les enveloppes financières soient mobilisées au dernier moment dans l’urgence pour répondre à des contingences plus politiques qu’économiques. L’une de ses préoccupations vise également à responsabiliser les acteurs de la filière qui auraient procédé à des investissements massifs de développement de la production et dans quelle mesure ils pourraient prendre part à la résolution d’éventuelles crises de marché. Autrement dit, «l’argent public doit-il venir en aide à des opérateurs qui auraient augmenté la production de manière inconsidérée ?» s’est interrogé Dacian Ciolos.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1841 | octobre 2018

Dernier numéro
N° 1841 | octobre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui