L'Agriculteur de l'Aisne 13 janvier 2014 à 08h00 | Par Actuagri

Lait - La Chine investit en France

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il y a quelques jours a été posée, à Carhaix dans le Finistère, la première pierre de la future usine de fabrication de poudre de lait de l’entreprise chinoise Synutra. Cette usine devrait produire 100 000 tonnes de poudre de lait destinée au marché chinois. Opérationnelle en 2015, ce nouveau site a mobilisé près de 100 millions d’euros d’investissements et traitera 300 000 tonnes de lait et 30 000 tonnes de lactosérum. Pour approvisionner l’usine, Synutra a signé un partenariat avec le groupe coopératif Sodiaal. Plus de 700 producteurs adhérents de la coopérative fourniront donc la matière première. L’entreprise Synutra n’est pas la seule à s’intéresser au lait français. A Plouvien dans le Finistère également, le groupe Sill a déjà lancé la construction d’une autre tour de séchage dont la production pourrait être aussi destinée à l’Empire du Milieu. Enfin et depuis 2009, la société chinoise Biostime achète de la poudre de lait à la laiterie de Montaigu en Vendée et en juillet dernier elle s’est invitée dans le capital de la coopérative normande Isigny Sainte-Mère. L’intention de ce groupe chinois est de construire une nouvelle tour de séchage d’une capacité annuelle de 20 000 tonnes en Normandie. La consommation de lait se développe en Chine, notamment, pour les enfants. Les Chinois, du moins ceux qui ont un niveau de vie élevé, adoptent les standards de consommation occidentaux et notamment une alimentation lactée pour les enfants. Victimes de fraudes alimentaires à répétition, -les laits frelatés à la mélamine ont provoqué l’intoxication et la mort de nourrissons- les Chinois ne font plus confiance aux producteurs locaux et se tournent vers l’étranger, notamment vers la France qui jouit d’une excellente réputation en matière sanitaire. Ainsi la Chine a vu ses importations de poudre de lait augmenter de 28 % en 2013 et selon le Cniel, la Chine est devenue le plus gros acheteur de poudre de lait du monde. Le marché devrait s’accroître encore à l’avenir, le Gouvernement chinois envisage de desserrer la politique de l’enfant unique, en autorisant l’arrivée d’un deuxième enfant dans les foyers

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1807 | février 2018

Dernier numéro
N° 1807 | février 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui