L'Agriculteur de l'Aisne 02 avril 2013 à 13h40 | Par Agrafil

Lait - Leclerc propose la mise en place d'accords volontaires avec les producteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«La seule solution qui semble faire consensus à l'heure actuelle pour sortir de cette crise temporaire (autour du lait, N.D.L.R.), c'est un accord volontaire sur les prix» entre distributeurs, industriels et producteurs, a indiqué le 29 mars Michel-Edouard Leclerc, président de l'enseigne, sur son blog. Il pose néanmoins certaines conditions, rappelant que ce type d'accords déjà conclus par le passé, notamment sur les fraises, les pommes de terre ou les endives, s'étaient ensuite retournés contre les distributeurs, qui avaient été accusés d'ententes sur les prix et sanctionnés par des amendes. Michel-Edouard Leclerc réclame donc des pouvoirs publics un «engagement officiel de ne pas nous sanctionner pour avoir réalisé une entente sur les prix, alors même qu'ils poussent à ce que nous concluions ce type d'accord avec les producteurs». Par ailleurs, il souhaite que «cet effort soit mis en œuvre par tous les partenaires de la filière : transformateurs, distributeurs (y compris les hard discounters allemands), collectivités locales» et obtenir la garantie que l'effort financier enclenché par les distributeurs «retombera intégralement dans la poche des producteurs». Enfin, il demande à ce que cessent «immédiatement» les attaques à l'encontre des magasins. «En aucun cas les distributeurs ne peuvent être tenus pour responsables des difficultés des producteurs laitiers», insiste Michel-Edouard Leclerc, en rappelant que son enseigne a accepté en 2013 une hausse de 4,39 % sur le prix du lait.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui