L'Agriculteur de l'Aisne 16 mai 2011 à 11h54 | Par Agrafil

Le bureau des pailles et fourrages appelle les producteurs à conclure des contrats de vente

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Bureau commun des pailles et fourrages, qui est l'émanation de plusieurs organisations de producteurs, principalement céréaliers et de coopératives, incite les agriculteurs « à conclure sans retard des contrats de vente de paille. » Confirmant les données du contrat type envisagé par la FNSEA, le BCPF évalue à 25 euros la tonne la valeur agronomique de la paille, en prenant en compte la matière organique nécessaire à son remplacement sur les terres. Selon l'organisation, la sécheresse actuelle risque de provoquer un abaissement des rendements en paille à 1,5 - 2 tonnes par hectare soit seulement deux tiers de la normale. (Un document Geosys-Groupama sur l'état des lieux du déficit hydrique français est disponible au téléchargement sur le site Agrapresse.fr)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1828 | juillet 2018

Dernier numéro
N° 1828 | juillet 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui