L'Agriculteur de l'Aisne 26 novembre 2010 à 11h25 | Par Alain Tournier

Le Certiphyto est déjà en marche...

Etre titulaire du Certiphyto sera obligatoire dès 2014 pour toutes les personnes qui sont amenées à appliquer, distribuer, conseiller des produits phytopharmaceutiques dans le cadre de leur activité professionnelle. Les Chambres d’Agriculture de Picardie le mettent en place depuis le mois de décembre 2009.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les agriculteurs en formation
Les agriculteurs en formation - © l'agriculteur de l'aisne

Un sésame nécessaire pour acheter, appliquer, distribuer ou conseiller
La déclinaison francaise directive cadre européenne sur l’utilisation durable des pesticides, c’est le Certiphyto inscrit dans l’axe 4 du plan Ecophyto 2018.
Obligatoire dès 2014, le Certiphyto est actuellement dans une phase expérimentale «grandeur nature» pour valider les modalités d’obtention du certificat : programmes de formation, déroulement, procédures… Ceux qui passent le certificat en phase de test l’obtiennent pour 10 ans au lieu de 5 ans a priori en phase pérenne.
Certiphyto sert à tous ceux qui sont amenés à appliquer, distribuer, conseiller des produits phytopharmaceutiques dans le cadre de leur activité professionnelle (acheteur, agriculteur, applicateur, distributeur, conseiller). Certiphyto est un certificat qui reconnait leurs compétences  professionnelles  dans les domaines techniques, réglementaires et environnementaux. Pour les agriculteurs ce Certiphyto  sera nécessaire à l’échéance 2014 pour l’achat des produits phytosanitaires (il ne s’agit pas d’un permis de traiter mais bien d’un sésame nécessaire pour s’approvisionner).

La phase de test ne concerne que les agriculteurs chefs d’exploitation
La phase de test mise en place par le ministère ne concerne à ce jour que les agriculteurs «chef d’exploitation» qui réalisent  les achats pour le compte de leur exploitation. Les prestataires de service gérants  d’exploitation pour le compte d’autres exploitants ne sont pas concernés pour l’instant comme les salariés, même s’ils prennent part aux décisions de l’exploitation.

Un QCM et ou une formation pour obtenir le Certiphyto aujourd’hui
Les chambres d’Agriculture de Picardie et la fédération régionale des coopératives se sont associées pour proposer deux procédures nationales permettant d’obtenir le Certiphyto :
- une voie d'accès B : test de connaissance par un QCM en ligne. A l’issue du test, l’agriculteur obtient ou n'obtient pas le Certiphyto,
- une voie d'accès D : formation complète (2 jours pour les Agriculteurs) sans vérification des connaissances acquises. En Picardie ces procédures sont  mises en place par différents centre de formation.
Dans l’Aisne, en 2010  une trentaine de formation ont  lieu  avec les coopératives du département (grandes cultures, légumes et vignoble) afin de répondre au mieux aux demandes et attentes locales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1906 | février 2019

Dernier numéro
N° 1906 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui