L'Agriculteur de l'Aisne 29 mars 2019 à 10h00 | Par CGB - AA02

Le ministre de l’Agriculture, les Parlementaires et les élus des territoires soutiennent les planteurs de betteraves

Le ministre de l’Agriculture, les Parlementaires et les élus des territoires ont apporté un soutien total aux planteurs de betteraves, à la CGB et aux salariés de Saint Louis Sucre pour préserver les sucreries de Cagny et d’Eppeville

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Mercredi 27 mars. Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, en déplacement exceptionnel à Cagny a exprimé son soutien aux salariés et aux planteurs de Saint Louis Sucre face  au projet de fermeture des sucreries de Cagny et d’Eppeville par Südzucker.  500 planteurs, ETA, et salariés de la sucrerie de Cagny se sont mobilisés au pied levé pour témoigner de leur détermination à poursuivre la production de sucre et de betteraves.

Le ministre a indiqué la détermination de L’Etat au travers de l’union sacrée de tous les élus nationaux, régionaux, départementaux et territoriaux à faire reculer le groupe Südzucker et a rappelé sa conviction que d’autres solutions sont possibles. Si le groupe allemand souhaite se retirer il faut ouvrir la porte aux projets de reprise ! Cette détermination est totalement partagée par tous les parlementaires des départements concernés qui avaient indiqué la veille leur soutien total aux betteraviers.

En dépit de la crise du sucre, la CGB a confirmé au ministre et à l’ensemble des élus, la volonté de préserver les capacités de production de sucre en France. Franck Sander, président de la CGB a rappelé que Cagny et Eppeville sont des sites industriels économiquement viables et que la CGB travaille sur toutes les options possibles pour permettre leur poursuite.

Les planteurs de betteraves et la CGB remercient l’engagement du ministre et des élus à leurs côtés. Cette rencontre à Cagny, a également permis d’acter la volonté partagée du ministre et de la CGB de bâtir un plan de compétitivité ambitieux avec l’accompagnement de l’Etat pour renforcer nos bassins de production betteraviers et nos outils industriels.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1915 | avril 2019

Dernier numéro
N° 1915 | avril 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui