L'Agriculteur de l'Aisne 22 mars 2011 à 14h49 | Par Communiqué CEDUS

Le sucre, vedette 2011 de la restauration collective

Du 21 au 27 mars 2011, dans toute la France, les établissements de restauration collective en gestion directe (écoles, entreprises, maisons de retraite, centres d’accueil…), garnissent leurs assiettes des Saveurs Sucrées du Nord-Pas de Calais. Pour la 10ème édition de l’évènement « Invitez les saveurs du Nord-Pas de Calais à votre table », le Comité de Promotion Nord-Pas de Calais s’est associé au Cedus (Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre) pour animer cette semaine gastronomique autour des « Saveurs Sucrées ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © l'agriculteur de l'aisne

Le sucre, à l’honneur de la 10ème édition
Le Comité de Promotion Nord-Pas de Calais met à l’honneur cette année un produit emblématique de notre gastronomie, cher aux Français : le sucre. Sa zone de culture se situe surtout au nord de la Loire, essentiellement dans les régions Centre, Champagne-Ardenne, Ile-de-France, Normandie, Picardie et bien sûr Nord-Pas de Calais.
La France est le 8ème producteur mondial de sucre et le premier producteur européen. Elle est également aux premiers rangs mondiaux de la production de sucre de betterave. La filière betterave-canne-sucre française représente aujourd’hui 44 500 emplois pour un chiffre d’affaires de 3,2 milliards d’euros. La région Nord-Pas de Calais réalise aujourd’hui 15% de la production nationale de sucre.
Omniprésent dans les foyers et disponible sous de nombreuses formes, le sucre sert à sucrer les boissons chaudes ou les fruits comme les fraises par exemple, mais c’est aussi un ingrédient de base du fameux « placard à dessert ». À travers son utilisation dans les desserts, confitures et confiseries, ce dernier joue un rôle déterminant dans la pratique du « Fait Maison ».
Cette semaine « sucrée » sera aussi l’occasion pour les petits gourmands comme pour les plus grands de découvrir les six variétés de sucre issues de la betterave. Celles-ci agrémentent les recettes, des plus délicieuses aux plus originales : sucre glace, cristallisé, en morceaux, en poudre, sucre candi ou vergeoise, chaque sucre a son utilisation.
Des milliers de curieux découvriront la vergeoise qui sera plus particulièrement à l’honneur. Blonde ou brune, mais toujours issue de la betterave sucrière, la vergeoise apporte toute sa saveur à la célèbre carbonade flamande, au pain perdu, pommes au four et crème brûlée… Un véritable festival de « Saveurs Sucrées » traditionnellement appréciées en Nord-Pas de Calais, qui part à la conquête de toutes les autres régions françaises. L’objectif de ce partenariat entre le Comité de Promotion Nord-Pas de Calais et le Cedus est de valoriser les saveurs du Nord-Pas de Calais à travers toute la France et de montrer l’importance du repas à table, équilibré et convivial, un moment majeur pour tous, synonyme également de lien social. L’Unesco ne s’y est pas trompé d’ailleurs, puisque que le repas gastronomique des Français vient d’être inscrit au patrimoine immatériel de l’Humanité.

Objectif « tout le monde à table » ?
L’opération va rassembler cette année encore plus de 366 000 convives, représenter plus d’1 million de repas et concerner près de 700 établissements dans toute la France. La participation évolue avec 315 nouveaux établissements inscrits. A noter également une belle mobilisation des régions Rhône-Alpes et Picardie. Les collèges sont bien représentés (284) ainsi que les lycées (144). Tous ces jeunes vont donc goûter à différentes spécialités culinaires, tester de saveurs nouvelles : une belle occasion de découvrir les plaisirs de l’alimentation, sa diversité et attiser les curiosités.

Des partenaires encore et toujours mobilisés
Initiée par le Comité de Promotion Nord-Pas de Calais, cette semaine nationale de valorisation de la gastronomie du Nord-Pas de Calais pour les établissements de restauration collective en gestion directe bénéficie du soutien de la Région Nord-Pas de Calais et de l’ensemble des associations professionnelles de la restauration collective : ACCOT, ACEHF, AJI, ANDRM, APASP, CCC, UDIHR, UPRT et 3CERP.
Les équipes de restauration, toutes mobilisées pour cette opération, seront également motivées pour valoriser leur démarche et participer à la dixième édition des concours… Gageons que le sucre soit source de créativité et d’imagination dans la perspective de remporter l’un des différents prix !
Six prix récompenseront les plus belles prestations : Prix du menu innovant, de la diversité, du plus beau menu, de la meilleure participation des élèves, de l’animation, sans oublier le prix spécial des « Saveurs Sucrées ».
Les recettes les plus innovantes figureront dans le prochain Classeur de Recettes régionales destiné à la restauration collective.
Cette semaine sera l’occasion pour les établissements de restauration collective d’animer leurs repas et faire la démonstration de leur mobilisation autour du goût et des «Saveurs Sucrées». Egalement, 34 grossistes signataires dont 4 nouveaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui