L'Agriculteur de l'Aisne 15 mars 2019 à 09h00 | Par Agrafil

Les blés français marquent des points sur le marché mondial (FranceAgriMer)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'agriculteur de l'Aisne GT

Les experts misent sur un portefeuille diversifié de pays importateurs pour les blés français : Égypte, Algérie, Maroc, Chine, Cuba, Yémen, Afrique subsaharienne, Angola, a indiqué FranceAgriMer, le 13 mars, à l'issue de son conseil spécialisé «céréales» mensuel. Les blés français sont actuellement parmi les moins chers du marché mondial, notamment parce que l'Ukraine leur laisse la voie libre, n'ayant plus beaucoup de blé à vendre, a expliqué Marc Zribi, chef de l'unité «grain et sucre» à FranceAgriMer. De plus, l'euro s'affaiblit, ce qui favorise les exportations européennes. Les blés français du millésime 2018 sont en outre d'une bonne qualité (taux de protéine, degré de viscosité de la farine, taux de gluten). FranceAgriMer a révisé en hausse son estimation de mars d'exportations de blés français vers les pays tiers pour la campagne 2018/19, à 6,02 millions de tonnes, contre 5,65 dans son estimation de février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1924 | juin 2019

Dernier numéro
N° 1924 | juin 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui