L'Agriculteur de l'Aisne 17 avril 2014 à 08h00 | Par Actuagri

Loi d’Avenir - L’AGPB et l’AGPM contre la commercialisation en direct des céréales

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Lors de l’examen du projet de loi d’Avenir sur l’agriculture, le 10 avril, le Sénat a rétabli les dispositions supprimées par l’Assemblée nationale qui visaient à la commercialisation en direct des céréales au sein d’un même groupement d’intérêt économique et environnemental. L’AGPB et l’AGPM considèrent ce rétablissement comme «inopportun», bien qu’il ait été assorti d’améliorations par rapport au texte initial. Les céréaliers redoutent que l’extension de cette pratique (ndlr, la commercialisation en direct) présente «un risque réel», «de dilution des garanties» (qualité sanitaire et technique des marchandises, sécurité des transactions et de connaissance des marchés) qu’apporte le passage des grains par des organismes de collecte et de stockage déclarés. Aussi l’AGPB et l’AGPM demanderont à l’Assemblée nationale de revenir à sa position, lorsqu’elle réexaminera le texte en seconde lecture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1846 | novembre 2018

Dernier numéro
N° 1846 | novembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui