L'Agriculteur de l'Aisne 16 septembre 2010 à 15h48 | Par Agra Presse

Marché à terme : création par NYSE Liffe du premier contrat européen poudre de lait écrémé

Abonnez-vous Réagir Imprimer

NYSE Liffe, premier marché des dérivés en Europe et deuxième sur le plan mondial en valeur, a annoncé le 15 septembre au Space la création d'un contrat à terme européen poudre de lait écrémé. Ce contrat, réclamé depuis deux ans par la filière laitière européenne, permettra aux industriels de se positionner sur les marchés à terme. Il devrait être proposé à partir du 18 octobre prochain et sera suivi en 2011 de contrats à terme sur le beurre et la poudre de lactosérum. Par son mécanisme de livraison, ce contrat assure, selon Nicolas Kennedy de NYSE Liffe, « une corrélation et une convergence optimale entre le marché physique et le marché à terme ». Les producteurs laitiers pourraient indirectement accéder à ce marché au travers de leur coopérative, même si certaines des spécificités techniques du contrat peuvent être un handicap comme son échéance très courte (1 mois) et la grande quantité de produit à livrer (24 qtx). Actuellement, la volatilité des cours représente, en France, 9% du prix du lait contre 26% en Nouvelle-Zélande. Avec la réforme de la PAC (moindre régulation, soutien et protection), la volatilité des cours devrait s'accentuer. Pour un éleveur laitier (300 000 l de lait par an), selon Offre et demande agricole, une volatilité de 10% représente 9 000 euros de gain ou de perte et 25%, 25 000 euros. Pour un industriel (2 000 t de beurre acheté par an), les mêmes pourcentages représentent respectivement des écarts de 500 000 euros et 1,25 million d'euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1906 | février 2019

Dernier numéro
N° 1906 | février 2019

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui