L'Agriculteur de l'Aisne 08 juillet 2020 à 15h00 | Par Actuagri

Moisson : l'une des plus faibles récoltes de blé du siècle

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'agriculteur de l'Aisne

Avec 31,3 Mt, la récolte de céréales 2020 risque d'être l'une des moins abondantes depuis l'an 2000. Les estimations font apparaître une forte hétérogénéité régionale. Le ministère de l'Agriculture a communiqué, le 7 juillet, ses premières prévisions de récolte de blé tendre pour la moisson 2020. Elles sont de 31,3 Mt, soit l'une des plus basses productions enregistrées depuis le début du siècle en comparaison de 2004 (29 Mt) et de 2016 (27,6 Mt). Ce maigre résultat est la conséquence, à la fois, de la baisse des emblavements, 4,4 millions d'hectares, soit -20,8 % de moins que l'an dernier, et des rendements, 71,1 quintaux/hectare, soit -8 qx rapport à 2019. La baisse de production serait particulièrement importante en région Aquitaine (-49 %), en Poitou-Charentes (-43,2 %), en Pays-de-la Loire (- 34,9 %). Ces premières estimations font d'ailleurs apparaître une forte hétérogénéité régionale. Elles seront affinées dans les prochaines analyses qui donneront sans doute lieu à un nouvel abaissement de la production globale.

Blé dur, colza et orge en recul

Pour le blé dur, la prévision de récolte est également décevante. Si les surfaces se seraient pratiquement stabilisées, avec 250 000 ha, le rendement moyen national est abaissé de 10,2 qx/ha, à 53,4 qx. La production est annoncée en recul de 14,7 %, à 1,33 Mt. Les régions méridionales sont les plus impactées par une baisse des surfaces et des rendements ; au Nord de la Loire les emblavements ont progressé (+15,9 % dans le Centre), ce qui n'a cependant pas suffi à compenser les pertes de rendement. La production d'orge est estimée à 12,33 Mt, en recul de 10,3 % sur l'an dernier, en raison de la réduction des rendements passant de 70,7 qx/ha, à 61 qx, alors que les surfaces ont très légèrement progressé. La sole de céréales à paille, estimée à 7,28 Mha, perdrait 520 000 ha. Le ministère n'est pas encore en mesure d'avancer une prévision de rendement, donc de récolte, de maïs. Les surfaces sont estimées à 1,55 Mha, hors semences. La production de colza 2020 est prévue à 3,37 Mt. Ce serait une baisse de 3,7 % sur un an, mais de 30 % sur la dernière moyenne quinquennale. Les emblavements se sont stabilisés, mais le rendement tomberait de 31,6, à 30,3 qx. La superficie de tournesol a considérablement progressé sur un an, avec 763 000 ha contre 604 000. Les rendements ne sont pas encore prévus. Malgré une hausse des surfaces de près de 20 %, la production de protéagineux accuserait un infime tassement (-0,5 %), conséquence de la chute des rendements : 30,8 qx/ha contre 37,1 en 2019, pour atteindre 891 000 tonnes, dont 700 000 t de pois. La baisse des surfaces betteravière, 425 000 ha contre 447 000, est confirmée, tout comme la hausse de la superficie de pomme de terre de conservation qui consoliderait son record à 154 000 ha.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2029 | juillet 2020

Dernier numéro
N° 2029 | juillet 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui