L'Agriculteur de l'Aisne 29 mars 2012 à 15h27 | Par Actuagri

Opinion - Enquête IPSOS : les Français défiants à l'égard de la mondialisation

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les Français éternels pessimistes ? Il semblerait que oui selon l’étude «Redonner confiance» présentée lors du Congrès de la FNSEA. Sans surprise, la crise financière (50 %) et le chômage (46 %) sont les principales préoccupations des français pour leur pays. Pour Yves Bardon, directeur de la prospective de l’IPSOS, l’origine de ces maux est souvent due à la perception de la mondialisation amalgamée comme une menace. Les français auraient également envie d’indépendance et de protectionnisme. Au niveau agricole, les problématiques sont les mêmes. En effet, les agriculteurs demandent plus de protectionnisme et de régulation dans un contexte de marché marqué par la volatilité et l’instabilité. «Lors des trente glorieuses, l’avenir égalait le progrès, aujourd’hui nous sommes dans les quarante foireuses, la rigueur et la précarité sont devenus l’avenir», indique Yves Bardon. Selon lui, les campagnes de publicité prônent l’individualisation («Venez comme vous êtes» de Mac Donald’s ou «I love moi» de Marionnaud). Les marques n’hésitent pas à jouer la carte de la confiance en s’attachant à des valeurs du passé. Par exemple, les mentions sur les paquets indiquant «à l’ancienne, moulé à la louche, etc». «Il en découle une culture de l’égoïsme et un sentiment de solitude», commente Yves Bardon, due à la perte de confiance dans le collectif. En résulte : l’avènement du local comme le «made in France», les circuits courts, etc. A l’approche des élections, il semble pourtant qu’un fond d’optimisme semble renaître. «Nous avons le sentiment qu’une page est en train de se tourner. Les Français en ont envie», conclut-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°1837 | septembre 2018

Dernier numéro
N° 1837 | septembre 2018

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui